Votre météo par ville

Un plan d’actions pour le label Bas-carbone

27-08-2021

Brèves

C’est tout frais

À l’occasion de son déplacement en Ardèche, le 26 août 2021, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a réaffirmé le rôle du label Bas-carbone, notamment pour soutenir la restauration des forêts incendiées.

Agriculture
Plus de 100 projets sont actuellement labelisés Bas-carbone, principalement des élevages laitiers.

Barbara Pompili a profité de son déplacement pour lancer un plan d’action pour dynamiser le label Bas-carbone dans les 6 prochains mois. Ce plan s’est fixé trois objectifs :

  • Renforcer l’exigence environnementale des méthodes pour améliorer la qualité des projets labellisés. Par exemple, exiger que les haies plantées le soient avec des espèces favorables à la biodiversité.
  • Mobiliser des moyens financiers auprès d’entreprises volontaires pour constituer un fonds d’amorçage d’1 MtCO2 évitées (soit environ 30 millions d’euros).
  • Elargir les projets à d’autres secteurs comme la réduction des émissions et le stockage de carbone dans le domaine des grandes cultures. Mais aussi l’amélioration de la qualité de l’alimentation des bovins laitiers afin qu’ils émettent moins de méthane ainsi que la réductions d’émissions liées à la baisse d’utilisation d’intrants, notamment fertilisants et phytosanitaires.

300 000 tonnes d’équivalent CO2 déja évitées

Créé en 2018 par le ministère de la Transition écologique, le label Bas-Carbone récompense les acteurs de la lutte contre le changement climatique. Il permet d’inciter à la diminution des émissions de gaz à effet de serre nationales. Aujourd’hui, ces projets concernent principalement le secteur forestier (boisement, reconstitution de forêts dégradées, transformation de taillis en futaies) et le secteur agricole (valorisation de pratiques vertueuses pour les élevages bovins et polyculture-élevage, plantation de haies et de vergers).

Plus de 100 projets sont actuellement labellisés pour près de 300 000 tonnes de CO2eq qui ont pu être évitées.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires