Votre météo par ville

ZNT. Semaine de mobilisation pour les agriculteurs

20-01-2020

Actualité

C’est tout frais

Cette semaine, les agriculteurs se mobilisent contre la mise en place des zones de non-traitement (ZNT). Plusieurs actions sont prévues dans la région des Hauts-de-France.

Obtenir un moratoire sur la mise en place des zones de non-traitement (ZNT) : c’est ce que souhaite la FNSEA. Elle a d’ailleurs appelé à bloquer les stations d’épuration.

Dans le Nord, la FDSEA prévoit une action syndicale le mercredi 22 janvier à 11h devant la préfecture de Lille. Une délégation devrait rencontrer le préfet. Dans le Pas-de-Calais, pour Karel Lesaffre, secrétaire général de la FDSEA 62, « ce qui est sorti sur les ZNT est inacceptable. Ce blocage permettra de maintenir le rapport de force, de faire réagir les politiques. » En septembre 2019, les syndicats locaux avaient déjà bloqués les stations d’épuration de Saint-Omer, Arras ou encore Montreuil, rappelle-t-il.

La Coordination rurale, de son côté, se mobilise également. Un rassemblement était prévu le lundi 20 janvier devant la Draaf (Direction générale de l’alimentation) d’Amiens (80). « En nous imposant par décret, des zones de non traitement de 5 à 20 mètres, sans concertation objective et sans même définir les modalités préalables, le gouvernement nous a trahis, estime le syndicat dans un communiqué. L’État persiste dans sa volonté affichée de détruire notre agriculture ! »

Dans un communiqué, la Coordination Rurale du Nord appelait également ses adhérents « mais aussi tous les agriculteurs non-syndiqués à s’opposer aux zones de non-traitement (ZNT) et à rejoindre la manifestation organisée par la FDSEA, le mercredi 22 janvier 2020 à 11h. »

ZNT traitement riverains charte bonne conduite pesticides phytosanitaires
© DR

Dans le même temps, à l’occasion de ses vœux à la presse le 17 janvier, Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, a indiqué qu’il sera nécessaire de repréciser « comment allait se dérouler le calendrier à partir de maintenant, le temps qu’on ait des chartes au niveau local, qui, par définition, n’existent pas encore ».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Fung feed va faire manger des insectes à vos animaux de compagnie
Alors que la start-up Ynsect est en train de construire en périphérie d'Amiens, à Poulainville, ce qui deviendra la p [...]
Lire la suite ...

Textile : « On a perdu le sens du prix »
Qui dit février dit Salon de l'agriculture et... fashion week. Sarah Bourgois, fille d'agriculteur, a lancé sa marque [...]
Lire la suite ...

Le meilleur du Salon de l’agriculture en images
Rencontre au détour d’un stand, situation cocasse, instant mignon… Le meilleur du Salon. La rédaction [...]
Lire la suite ...

Sucre : un marché haussier malgré la morosité ambiante
Le prix du sucre blanc a franchi la barre des 420 $/t (387 euros) sur le marché londonien cette semaine. De bonne augur [...]
Lire la suite ...

La vraie vie de Cyrille, éleveur, se dévoile en grand
Cyrille n'est pas acteur, mais éleveur en Auvergne. Un jour sa route croise celle de Rodolphe Marconi, réalisateur. C [...]
Lire la suite ...

Agriculteurs retraités : porte fermée pour le projet de loi de retraites
Lors de sa visite au Salon de l’agriculture, le 22 février, le président de la République Emmanuel Macron est r [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires