Votre météo par ville

Le centre de formation d’apprentis de Radinghem à l’honneur

08-12-2020

Actualité

#Tracetonsillon

Chaque année, un concours organisé par le Gnis, l’interprofession des semences et plants, récompense des élèves de BTS. En 2020, quatre élèves du CFA agricole de Radinghem (62) ont été récompensés pour leurs préconisations et analyses sur la gestion des plantes fourragères. Explications.

Le concours « prairies » a été un succès pour la classe des BTS Acse du CFA de Radinghem (62), encadrée par Luc Mergez. © Gnis

Le 30 novembre 2020, quatre élèves de BTS Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise (Acse) du Centre de formations d’apprentis (CFA) de Radinghem (62) ont été récompensés pour leur travaux sur les espèces fourragères. Ils ont remporté les 1er et 3e prix du concours prairies. Organisé par le Gnis, l’interprofession des semences et plants, ce concours avait pour but de créer des diagnostics de systèmes fourragers de certains élevages.

Le principe est simple :  » Les élèves, par binôme, choisissent une exploitation agricole où un élevage est présent. Ces derniers réalisent un dossier concernant cette exploitation en intégrant la nature des sols, le climat et les objectifs de l’éleveur« , rappelle le Gnis dans un communiqué du 8 décembre.

À lire aussi: Retournements de prairies permanentes : rappel de la réglementation dans les Hauts-de-France

Le but est que les élèves réalisent un diagnostic du système fourrager et pastoral de l’élevage qu’ils étudient. Il s’agit, pour eux, de « proposer des préconisations en introduisant au moins une espèce fourragère. Ces préconisations globales portent donc sur le mode d’exploitation, l’environnement, la réglementation et bien sûr le résultat technico-économique. L’objectif est de bien faire connaître les enjeux de la sélection fourragère et de mettre les étudiants en situation réelle.« 

élèves CFA Radinghem concours prairies 2020 © Gnis
Clément Charles et Clément Prevost ont remporté le premier prix. Dylan Contart et Charlotte Sterckema ont, quant à eux, remporté le troisième prix. © Gnis

Un jury de professionnels

Un jury composé d’éleveurs, de semenciers et de techniciens sélectionne les meilleurs dossiers. Cette année, Clément Charles et Clément Prevost ont remporté le premier prix. Dylan Contart et Charlotte Sterckema ont, quant à eux, remporté le troisième prix. Ces quatre étudiants ont reçu entre autres un diplôme « prairie temporaire ». Celui-ci « constitue un véritable diplôme puisque la démarche fait l’objet d’une convention avec la DGER (Direction générale de l’enseignement et de la recherche, ndlr) », ajoute le Gnis.

Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Dépôts sauvages dans la nature : de trop fréquentes incivilités
Ordures ménagères, détritus, masques... Malgré la mise en place de filières de collecteet de recyclage dans les ter [...]
Lire la suite ...

Retraites agricoles : revalorisation fixée à septembre 2021
À l’occasion d’un déplacement le 6 mars 2021 dans la Creuse avec le Premier ministre Jean Castex, le minis [...]
Lire la suite ...

L’Afda, la force d’un réseau 100 % féminin
Seul Geda 100 % féminin du Nord-Pas de Calais, l'Afda rassemble 250 agricultriceset femmes du monde rural. Un espace e [...]
Lire la suite ...

Viande bovine: Jean Castex débloque 60 millions d’aides d’urgence aux éleveurs
Lors d’une visite dans la Creuse, le Premier ministre a annoncé des aides d’urgence pour les éleveurs de b [...]
Lire la suite ...

Pas-de-Calais : pas de dérogations pour les comptages de gibier
Dans un grand nombre de villages, les sociétés de chasse s'apprêtent à effectuer des comptages du gibier, avec l'ar [...]
Lire la suite ...

PAC 2021 : le transfert des droits à paiement de base n’est pas automatique
Changement de structure dans votre exploitation ? Nouvel installé, associé... Le point avec le CER France pour faire [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires