Votre météo par ville

Théâtre : Un an sous la pluie ça donnerait quoi ?

13-03-2024

Actualité

Articles

La comédie de Béthune propose trois représentations de Paysage de pluie. Une pièce de théâtre qui relate l’histoire d’un village qui connaît un épisode pluvieux exceptionnel. Une « catastrophe douce » d’actualité…

Paysage de pluie de la compagnie Lichka sera joué les 19, 20 et 21 mars prochain à la Comédie de Béthune. © Christophe Raynaud De Lage

C’est une pièce de théâtre qui résonne avec l’actualité et notamment les récentes inondations qu’a connues le Pas-de-Calais… La comédie de Béthune présente les 19, 20 et 21 mars prochain une pièce de théâtre baptisée Paysage de pluie, créée par la compagnie Lichka.

Un projet sélectionné et accompagné par la Comédie de Béthune dans le cadre du dispositif Incubateur. « Pour nous, c’est une création importante d’une jeune compagnie que nous accompagnons depuis un an. Le sujet, qui s’inscrit dans des questionnements et problématiques très actuelles, nous intéressait particulièrement », insiste Damien Virgitti, chargé des relations au public à la Comédie de Béthune.

Si la pluie modifie lentement le paysage, elle transforme aussi les habitants…

L’histoire : nous sommes en 2026, et une pluie incessante s’abat sur un village durant un an. Le barrage hydroélectrique tout proche menace de céder… Les habitants tentent de comprendre la situation qui fait lentement basculer le monde dans une nouvelle réalité menaçant leurs foyers, leurs existences mais aussi leurs liens. Un phénomène climatique qui bouleverse doucement leur quotidien et les oblige à se réorganiser. Car si cette pluie continuelle transforme lentement leur monde, elle finit aussi par les transformer eux-mêmes. Faut-il faire avec, ou partir ? Résister, mais comment ? Garder espoir ?

« À l’origine nous souhaitions faire un spectacle sur la douceur. Et contrairement à un incendie ou à un tsunami, la pluie modifie progressivement le paysage, c’est comme une catastrophe douce qui prend le temps de transformer le paysage, mais aussi le village et les habitants car les personnages se transforment à mesure que le paysage se transforme. Il y a une interaction entre les corps et le décor », explique l’auteur Nicolas Girard-Michelotti sur le site de la comédie de Béthune.

« Il s’agit, dans la mise en scène comme dans l’écriture, de prendre le temps d’observer et de nous rendre attentifs à des phénomènes discrets qui accompagnent la transformation de ce “monde de pluie” L’enjeu est de rêver, de décrire, d’incarner les processus, plutôt que de ne raconter que les conséquences, les drames, les dénouements. Imaginer comment la vie s’adapte et s’invente dans des circonstances si particulières », souligne Jean Massé, le metteur en scène, dans le communiqué de presse.

Lorsqu’ils ont choisi le thème de leur pièce, en 2022, l’auteur et le metteur en scène étaient loin de s’imaginer à quel point ils colleraient à l’actualité. Après les inondations qu’a connues la région, Nicolas Girard-Michelotti et Jean Massé sont allés à la rencontre de ceux qui ont été touchés par les crues pour étoffer leur récit. « Nous avons échangé avec une personne responsable de la gestion des risques d’inondations sur le territoire, mais aussi un agriculteur ou encore un couple originaire de Saint-Venant victime des inondations qui a décidé de créer une association afin de prévenir les risques futurs », expliquent l’auteur et le metteur en scène.

Rencontre avec des experts

À l’occasion des représentations de Paysage de pluie et pour prolonger l’échange avec le public, la Comédie de Béthune propose également une rencontre pour échanger sur le thème Inondations, sécheresse et changement climatique : comment vivre avec l’eau ? Un moyen d’ouvrir la fiction au sujet plus concret de la problématique des inondations et du changement climatique en présence d’experts de terrain.

Ainsi aux côtés du metteur en scène de la pièce, Jean Massé, Francis Meilliez, géologue de l’université de Lille et directeur de la Société géologique du Nord, Isabelle Matykowski, directrice adjointe de l’Agence de l’eau Artois-Picardie, ainsi que Bruno Kerloc’h, chef de groupe biodiversité, eau et risques au Cerema Hauts-de-France, établissement public de la transition écologique et cohésion des territoires, discuteront du sujet.  

Pratique


Paysage de pluie, les mardi 19 mars à 20 h, mercredi 20 mars à 18 h 30 et jeudi 21 mars à 20 h, au Palace,
138 rue du 11 novembre, à Béthune. Tarifs : 6 € à 10 €.
Rencontre le samedi 23 mars à 14 h 30. Gratuit.
Infos et réservation au 03 21 63 29 19 ou sur www.comediedebethune.org.

Hélène Graffeuille

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Concours : Mélodie Lehoucq, jeune championne de dessert
À 18 ans, Mélodie Lehoucq a terminé 5 du championnat de France du dessert catégorie juniors. La championne régional [...]
Lire la suite ...

Plan Bio : Rencontre entre acteurs des territoires
Organisée par la région Hauts-de-France et la Draaf, une rencontre des territoires bio s'est tenue le mardi 21 mai dan [...]
Lire la suite ...

Sélection : Le Boulonnais comme passion
Marie-Laure et Jean-Pierre Longueval élèvent et sélectionnent des moutons du Boulonnais depuis un peu plus d'une déc [...]
Lire la suite ...

Portrait : Julien Tourtelot, le footballeur maraîcher
À 27 ans, Julien Tourtelot porte plusieurs maillots. Celui de footballeur à l'US Vimy en Nationale 3, la sixième divi [...]
Lire la suite ...

Portrait : Gregory Nocqs, agriculteur traileur
Agriculteur installé à Thiant, près de Valenciennes, Gregory Nocqs est un passionné de trail qui court pour le plais [...]
Lire la suite ...

Événement : à Tilloy-lès-Mofflaines, Terres en fête se prépare
Terres en fête débute vendredi prochain mais, depuis plusieurs semaines déjà, organisateurs et entreprises prestatai [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires