Votre météo par ville

Examens : l’égalité de traitement questionnée

27-04-2020

Actualité

#Tracetonsillon

Les vacances sont terminées pour les élèves de la région Hauts-de-France. Pas le confinement. Alors que l’enseignement à la maison se poursuit, l’arrivée des examens de fin d’année pose question.

Cette année, pas d’épreuves écrites en juin pour les lycées. © Freepik

Le flou se précise. La Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) a finalisé il y a quelques jours l’arrêté ministériel qui décline le déroulé des examens et les modalités de prise en compte des notes dans le cadre de l’obtention du diplôme 2020. Mais les éléments d’applications concrets manquent encore.

Délais rallongé, contrôle continu et assiduité

Les directions d’établissements agricoles ainsi que les équipes enseignantes bûchent actuellement sur les modalités d’application. Mais la Draaf a déjà confirmé certains éléments aux familles concernées :

  • Il n’y aura pas d’épreuves terminales écrites ou orales en juin hormis les épreuves du second groupe du baccalauréat technologique série STAV et l’épreuve de contrôle du bac professionnel.

  • Pour l’obtention du diplôme, les notes de Contrôle en cours de formation (CCF) de première et seconde années obtenues jusqu’à la date du confinement ainsi que les notes d’épreuves anticipées devraient être prises en compte. Le CCF est une évaluation des compétences et savoir-faire des candidats dans le cadre d’épreuves organisées pendant la formation, selon des modalités et un calendrier fixés à l’avance. Il fait l’objet de convocations officielles.

  • Si des notes de CCF manquent, les notes du contrôle continu réalisées en classe seront prises en compte ( ce sont les notes qui constituent les bulletins scolaires, donc pas les notes d’examens officiels) pendant les deux années du cycle (CAPa 1 et CAPa2, première et terminale de baccalauréat, BTSA1 et BTSA2).

  • Une grande attention devrait être portée aux livrets scolaires (appréciations des professeurs, assiduité des candidats en cours et en stage…)

Le stage considéré comme réalisé

  • La date de remise des documents écrits (rapports de stage par exemple…), initialement prévue au 4 mai, est décalée au 15 mai.

  • Pour les jeunes des classes de dernière année de cycle qui n’ont pas pu effectuer l’ensemble des stages en entreprise à cause du confinement, le stage est considéré comme réalisé.

  • Une commission d’harmonisation régionale veillera à vérifier l’équité de traitement des candidats, quel que soit leur établissement d’origine ainsi qu’à faire respecter la valeur du diplôme.

La crainte d’un diplôme « maison »

Le syndicat de l’enseignement agricole public Snetap-FSU se dit satisfait de voir des éléments de réponse arriver. Mais il demande malgré tout à la DGER (ministère de l’Agriculture) quelques précisions. Notamment sur les notes de contrôle continu qui pourraient être prises en compte dans le calcul des notes d’examen mais aussi sur l’évaluation des dossiers et rapports de stages, sur la notion d’« assiduité », sur les aménagements d’épreuves pour les candidats en situation de handicap notamment. Objectif : éviter les « interprétations locales préjudiciables à une égalité de traitement nationale. »

Le Snetap-FSU a également attiré l’attention de la DGER sur l’une des dispositions qui apparaît dans la circulaire : le report des Contrôles en cours de formation (CCF) non réalisés en première année sur la suivante pour certains diplômes. « Il ne serait pas à notre sens raisonnable d’imaginer que la fin 2020 (de septembre à décembre) se résume à une intense série d’évaluations certificatives, en plus du report d’un certain nombre de semaines de stage non réalisées », exprime le syndicat.

Agathe Villemagne

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Plan de relance européen : 15 milliards d’euros supplémentaires pour l’agriculture
La Commission européenne a présenté le 27 mai 2020 une nouvelle proposition pour le cadre financier pluriannuel de l& [...]
Lire la suite ...

Les Gaec éligibles au fonds de solidarité
Dans un communiqué commun, le ministre de l’Économie et des Finances et le ministre de l’Agriculture ont annoncé [...]
Lire la suite ...

Les effets inquiétants du Covid-19 sur la hausse de la famine dans le monde
Si le Covid-19 a tué environ 350 000 personnes à travers le monde, la malnutrition et la famine provoquent la mort de [...]
Lire la suite ...

Soutien local : des aides ouvertes aux entreprises agricoles
Si le monde agricole n'était pas à l'arrêt durant le confinement, il n'en reste pas moins impacté par la crise sanit [...]
Lire la suite ...

Tour d’une Europe agricole frappée par la crise (contenu interactif)
Que se passe-t-il chez nos voisins européens ? Comment les agriculteurs vivent cette crise sanitaire ? Tour d’h [...]
Lire la suite ...

MSA : Vers un rapprochement avec le régime général ?
Dans un rapport rendu public le 26 mai, la Cour des comptes invite la Mutualité sociale agricole (MSA) à "prendre des [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires