Votre météo par ville

Reprise des cours : où en est-on ?

24-04-2020

Actualité

#Tracetonsillon

Alors que les vacances confinées se terminent, la question de la reprise des cours taraude élèves, parents et enseignants de l’enseignement agricole. La question des conditions sanitaires continue d’inquiéter.

Pour garantir une reprise des cours en toute sécurité, les organisations syndicales réclament des mesures sanitaires strictes au ministère de l’Agriculture. © Freepik

Alors que la Région se cherche encore pour offrir les conditions optimales d’une reprise hors-norme à la sortie du confinement, le 11 mai, le personnel comme les parents d’élèves s’inquiètent déjà de la possibilité d’un respect stricte des règles sanitaires.

Dans une lettre adressée à tous les parents d’élèves, la Draaf (Direction régionale de l’alimentation, l’agriculture et la forêt Hauts-de-France) a fait savoir aux familles que même si l’ensemble des acteurs de l’enseignement agricole était sensibilisé à la question sanitaire, « les chefs d’établissements et leurs équipes ne disposent pas encore de la totalité des informations complémentaires du Gouvernement et du ministère de l’Agriculture pour donner un cadre précis et complet pour la reprise des activités. » Les familles devront donc, encore, s’armer de patience.

Réunir les conditions sanitaires nécessaires

Dans un courrier commun à Didier Guillaume datant du 22 avril, associations de parents d’élèves et nombreux syndicats d’enseignants agricoles du privé comme du public (CFDT, FO, SUD, Snetap FSU…) partagent leur profonde inquiétude quant à : « L’ouverture des établissements scolaires, des internats, des selfs qui pourrait réactiver une pandémie qui n’est toujours pas sous contrôle. » Hors cadre scolaire stricte, « les conditions de circulation et de transport des élèves » interrogent aussi fortement.

On lira aussi : BAC 2020 : « Pour l’instant, on considère qu’on n’a rien d’officiel »

Ainsi, les organisations demandent au ministre de l’Agriculture certaines garanties pour pouvoir retrouver le chemin de l’école :

  • désinfecter, via des équipes formées et spécialisées, en partenariat avec les Conseils régionaux, les locaux ou parties de locaux fréquentés pendant la période de confinement des établissements avant le retour des usagers et des personnels.
  • nettoyer et désinfecter régulièrement, selon un protocole établi par des experts scientifiques et validé par les instances d’Hygiène et Sécurité du ministère de l’Agriculture et des établissements privés (CSE), les locaux ou parties de locaux tant que le virus restera un danger potentiel pour les usagers.
  • procéder à un dépistage massif en respectant les préconisations du Conseil scientifique, du Haut Conseil de la santé publique et de l’OMS.
  • mettre à disposition l’ensemble des moyens de protection individuelle face au virus (gel, masques, savon, essuie-mains, produits désinfectants, etc.) pour le personnel et les usagers.
  • que les personnels dont la santé ou la pathologie le nécessite (et qui le souhaitent) bénéficient systématiquement des mesures d’éloignement du travail et d’un suivi médical.
  • que les élèves dont la santé ou la pathologie le nécessite, et celles et ceux dont les parents souffrent de grandes pathologies et qui le souhaitent, puissent être exemptés du retour en présentiel.
  • former les maîtres de stage pour qu’ils soient aptes à recevoir leurs stagiaires.

Une « pré-rentrée » s’avère aussi nécessaire pour organiser la reprise des cours.

Agathe Villemagne

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Aker : retour sur huit ans de recherche (vidéo)
Le programme Aker, qui avait pour but de booster la recherche en betteraves sucrières, s’est clôturé le 18  [...]
Lire la suite ...

Carbone : lancement d’un programme européen de rémunération en grandes cultures
Avec un prix minimal de 27,50 euros la tonne de carbone, Soil Capital souhaite « rémunérer les pratiques qui réduise [...]
Lire la suite ...

La cantine à l’heure des hauts-de-France
Du 28 septembre au 2 octobre, dans le cadre de l'opération Invitez les saveurs des Hauts-de-France à votre table, Séb [...]
Lire la suite ...

Des solutions pour limiter la pollution. Les images des essais Épand’air.
La chambre d'agriculture Nord-Pas de Calais et Atmo Hauts-de-France ont présenté, après trois années d'études, le b [...]
Lire la suite ...

Cévinor renforce son partenariat avec Bigard
Lors de son assemblée générale du 24 septembre 2020, la coopérative Cevinor a annoncé son rapprochement avec l&rsqu [...]
Lire la suite ...

Néonicotinoïdes : un amendement vise la création d’un conseil de surveillance
En commission des Affaires économiques, les députés ont voté le 23 septembre pour la création d’un conseil de [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires