Votre météo par ville

Lycées agricoles : ce qu’il faut savoir pour cette rentrée

30-10-2020

Actualité

#Tracetonsillon

En attendant les mesures concrètes mises en place directement par les chefs d’établissements, le point sur le protocole sanitaire qui attend les lycées agricoles pour la rentrée du 2 novembre 2020.

Le protocole sanitaire suit les principes du Haut conseil de la santé publique (HCSP). © Adobe stock

Comme l’a exposé Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale jeudi 29 octobre 2020, l’élaboration du protocole sanitaire dans les lycées devrait être confiée aux chefs d’établissements.

De son côté, le ministère de l’Agriculture, qui a la compétence des établissements agricoles, vient de publier une mise à jour du protocole sanitaire. Il suit les préconisations du Haut conseil de la santé publique (HCSP). Objectif : lutter contre la diffusion de la Covid-19 et poursuivre la continuité pédagogique.

« Ce document reprend en grande partie celui établi par le Ministère de l’Éducation nationale. Mais est adapté aux spécificités de l’enseignement agricole« , indique le document.

Accueil de tous les apprenants

« Le principe est celui d’un accueil de tous les apprenants. Qu’ils soient lycéens, étudiants de BTSA et de CPGE, apprentis et stagiaires. À tous les niveaux et sur l’ensemble du temps scolaire. Dans le respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires« , indique encore le ministère.

Parmi les marqueurs de cette rentrée, c’est la limitation du brassage entre groupes d’apprenants qui s’impose.

Les principes du nouveau protocole sanitaire

Le protocole sanitaire qui sera déroulé lundi par les chefs d’établissements devra comporter certains principes :

  • Le principe de la distanciation physique d’au moins un mètre, quand elle est possible, sauf pour les activités extérieures.
  • Le port du masque obligatoire pour tous. Il sera mis à disposition des personnels en contact direct avec les apprenants au sein des établissements. Mais aussi aux apprenants de 4e et de 3e de l’enseignement agricole. Le ministère rappelle aussi qu’il appartient à chaque employeur de fournir en masques ses personnels en contact direct avec les apprenants.
  • L’aération et la ventilation des salles de classe et autres locaux.
  • Une limitation du brassage des élèves lors de moments clés (récréation, cantine, accueil, circulation). Pour les activités de formation professionnelle, si cela s’avère impossible, un enseignement à distance sera prévu.

Le ministère de l’Agriculture insiste sur l’importance de la prise de température, par les élèves comme les personnels. Ce contrôle devrait permettre d’éviter de fréquenter l’établissement au dessus de 38°.

Agathe Villemagne

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
60 agriculteurs recherchés pour planter 20 kms de haies à l’hiver 2022
Le Parc naturel régional de l’Avesnois a été retenu dans le dispositif « Plantons des Haies ». Il souhaite acco [...]
Lire la suite ...

Colza : 2,5 M € de plus pour la recherche d’alternatives au phosmet
Julien Denormandie a annoncé le 24 novembre une enveloppe additionnelle de 2,5 M € pour « accélérer les recherches [...]
Lire la suite ...

Porc : l’interprofession va sponsoriser la météo de France Télévisions
Dans un contexte de marché morose, l’interprofession porcine (Inaporc) a annoncé, lors d’une conférence d [...]
Lire la suite ...

Méthanisation agricole : un gain pour l’environnement dans certains scénarios
Une étude de l’Inrae publiée le 24 novembre montre que la méthanisation a un impact positif sur l’environ [...]
Lire la suite ...

Le salon Made in Hauts-de-France est de retour
Du 3 au 5 décembre, le salon Made in Hauts-de-France, organisé par La Voix du Nord, rassemblera à Lille Grand Palais [...]
Lire la suite ...

Solidarité chez les bouchers Compagnons du Nord
Du 23 novembre au 24 décembre, les Compagnons du Goût vendent au sein de leur boutique une boule de Noël pas comme le [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires