Votre météo par ville

MFR : « Haut et fort les valeurs de l’alternance »

13-07-2022

Actualité

#Tracetonsillon

Le congrès national des maisons familiales et rurales s’est tenu les 8 et 9 juillet à Lille et a réuni 2 200 participants venus de toute la France et de l’étranger.

Il a fallu patienter 25 ans pour que les Hauts-de-France accueillent une nouvelle édition du congrès national des MFR. © L. T.

Sur le grand écran de la salle accueillant le congrès national des maisons familiales et rurales (MFR), en ces 8 et 9 juillet à Lille Grand Palais, l’image d’un bateau apparaît. Le voilier Captain Alternance s’élancera sur la route du Rhum dans quelques semaines en portant « haut et fort les valeurs de l’alternance », comme l’assure Yves Hinnekint, président de l’association Walt.

Captain Alternance se veut l’étendard des métiers et des formations en apprentissage auprès des jeunes et des familles, « une histoire amicale et professionnelle de gens qui ont réalisé qu’ils partageaient des valeurs communes sur l’alternance ».

« Il n’y a rien de plus important que les jeunes »

Prenant la parole devant les 2 200 congressistes, Xavier Bertrand, président du conseil régional des Hauts-de-France a réaffirmé son soutien à cette famille de l’enseignement agricole centrée sur l’apprentissage. « Les MFR sont à la conjonction de l’emploi et de la formation, elles ont une place à part dans le système éducatif. Il n’y a rien de plus important que les jeunes. Ils sont notre avenir et nous devons leur consacrer un maximum d’efforts. »

Le président a également souligné le rôle des MFR sur la vie des territoires ruraux avant d’adresser un message de confiance : « Les MFR ont une histoire mais ont surtout un futur. Grâce à leur ancrage et leur passion de l’éducation, [elles] vont pouvoir offrir un avenir. » Dominique Ravon, président de l’union nationale des MFR regrette cependant que cette famille soit encore la moins dotée en termes de moyens alloués et invite le ministre de l’agriculture Marc Fesneau à « découvrir [les MFR], vivre avec les jeunes, les équipes, partager un repas ».

Des défis à relever

S’il n’a pu se rendre à Lille pour le congrès, Marc Fesneau a encouragé cette spécificité française de l’enseignement agricole via une vidéo adressée au congrès. « La force du modèle agricole est d’être porté par des hommes et des femmes qui se lèvent chaque jour pour relever des défis », a-t-il soulevé avant de citer la résilience, la souveraineté alimentaire, la durabilité ou encore le renouvellement des générations.

« La souveraineté alimentaire ne peut se faire que si l’agriculture attire les jeunes », a-t-il évoqué en encourageant à « renforcer les métiers agricoles » pour « former les agriculteurs de demain. »

Partage et expérience

Dominique Ravon, président de l’Union nationale des MFR, se prête au jeu des interviews dans le van aux couleurs des MFR. © L. T.

Réunis en ateliers, salariés et bénévoles des MFR ont planché sur différentes thématiques autour des territoires, l’occasion de favoriser le partage, l’expérience et de tisser des liens entre les membres du réseau. « On dépasse les simples notions pour aller vers l’innovation en deux temps : partage d’expériences et recueil d’intentions en termes de valeurs, d’ambitions et de projets », explique Sébastien Vachaudez, chargé de mission à l’union nationale des MFR.

« C’est inspiré de la consultation de la Commission européenne sur les représentations des territoires ruraux en 2040, précise Brigitte Gehin, chargée de projet pour l’union nationale des MFR. Nous invitons les congressistes à se projeter pour atteindre ces horizons souhaitables pour les MFR. » Connectés, prospères, résilients et propices au bien-être, favorisant les intelligences collectives, les territoires étaient donc au cœur des échanges. 

Louise Tesse

Lire aussi : MFR : 2 200 congressistes attendus à Lille

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires