Votre météo par ville

Vidéo : les jeunes réalisateurs d’Anchin récompensés

10-07-2020

Actualité

#Tracetonsillon

Une classe de première de l’Institut d’Anchin (59) s’est vue récompensée pour sa vidéo tournée dans le cadre du concours organisé par l’éducation nationale « Je filme le métier qui me plait ». Son court-métrage sur un maréchal-ferrant remporte un clap d’argent !

En cette année 2020, plus de 85 000 jeunes ont participé au grand concours national « Je filme le métier qui me plaît » en réalisant un film de 3 minutes, dans le cadre d’un projet pédagogique porté par plus de 11 000 enseignants.

L’objectif de ce grand concours : réaliser un reportage vidéo sur un métier, quel qu’il soit, du scénario au montage. Écriture, recherche de contacts, tournage, mise en scène… les petits réalisateurs ont tout fait. Une manière originale d’aborder la difficile question de l’orientation et du choix professionnel.

Alors que la cérémonie de remise des prix est d’ordinaire organisée en grande pompe à Paris, en fin d’année, l’Institut agricole d’Anchin a appris, par vidéo, qu’une de ses classes de première STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant) avait remporté un clap d’argent pour son travail sur le métier, oublié, de maréchal-ferrand. Une belle nouvelle pour démarrer les vacances !

Pour découvrir la vidéo : la rencontre

Les élèves se sont vus remettre, fin juin, le fameux trophée ainsi qu’un micro de studio. Prochaine inscription dès la rentrée de septembre…

Agathe Villemagne

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires