Votre météo par ville

Confinement : cultivonsnous.tv la chaîne qui élargi le champ de vision

06-11-2020

Actualité

Hors-champ

Petit tour d’horizon des programmes de Cultivonsnous.tv, première chaîne agricole de vidéos à la demande lancée en mars par Édouard Bergeon, réalisateur du film Au nom de la terre.

La web tv a été lancée lors du premier confinement. On en reprend ? © CultivonsNous.fr

Un site français de vidéo à la demande consacré au bien manger (et plus si affinités) : il fallait bien ça pour faire concurrence aux géants américains de la vidéo à la demande. C’est le pari d’Édouard Bergeon, réalisateur du film Au nom de la terre, qui a lancé CultivonsNous.tv en mars dernier, un peu plus tôt que prévu, confinement oblige.

Relire l’interview d’Edouard Bergeon

Accessible sur abonnement (4,99 € par mois, dont 1 € est reversé à l’association Solidarité paysans), elle vient de franchir la barre des 50 000 abonnés. Reconfinement oblige, c’était le moment d’aller y faire un tour… et d’en sélectionner le meilleur !

Lucie, des œufs et de la com

Reportage aux côtés de Lucie Gantier. Éleveuse de poules pondeuses en plein air en Vendée et lauréate du « coup de cœur » du ministre au concours Graines d’agriculteurs, elle raconte son métier en vidéo sur les réseaux sociaux sous le pseudo « Les Jolies rousses ».

Les Maîtres de mon moulin

Réalisé par Marion Cotillard et Édouard Bergeon exclusivement pour CultivonsNous.tv avec la participation de Guillaume Canet. Il part à la rencontre de Roland Feuillas, ex-ingénieur informatique, qui a tout quitté pour devenir boulanger, et fabrique son pain avec des blés bio anciens.

Au cœur des moissons

Ce documentaire suit le temps fort de l’année agricole : les moissons. Céréalier en conventionnel dans le Tarn, Marc Batigne vient de transmettre à son fils Sébastien, mais les temps ont changé : Sébastien est obligé d’avoir un second emploi pour pouvoir conserver l’héritage familial.

Les fils de la terre

Si vous avez aimé Au nom de la terre, fiction sur la destinée tragique du père d’Édouard Bergeon, vous vous retrouverez dans ce documentaire sur un éleveur laitier du Lot face aux difficultés de sa ferme… Une fin pleine d’espoir en plus.

Les résistants

Téléporté dans un village du Limousin le temps du premier confinement, le réalisateur Nicolas Fay raconte la vie de ceux qui ont choisi la campagne pour décor. Un concentré d’humanité.

Arrive en campagne

L’émission de télé-réalité canadienne culte ! Des familles urbaines viennent passer 24 h dans une ferme du Québec et vivent en direct toutes les facettes d’une production agricole en compagnie du chef Stefano Faita. Des séquences émotion et de la com’ positive à foison, le tout avec un accent qu’on ne se lasse pas d’essayer d’imiter, tabernacle !

Lucie De Gusseme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires