Votre météo par ville

Drive fermier du Montreuillois : Un nouveau point de retrait à Beaurainville

28-04-2022

Actualité

Consommation

Depuis 2016, les agriculteurs du drive fermier du Montreuillois proposent de commander en ligne leurs produits et de venir les retirer dans l’un des points de retrait. Après Cucq, Ecuires, Groffliers et Hucqueliers, un cinquième drive vient d’ouvrir à Beaurainville.

Chaque vendredi, les producteurs du drive fermier du Montreuillois livrent les commandes bouclées le mercredi soir. © L. T.

En ce vendredi après-midi à Écuires, c’est l’heure de pointe. Les fourgonnettes arrivent des villages alentour pour décharger les produits commandés. « 84 cette semaine », annonce Armelle Delattre, vice-présidente de l’association Drive fermier du Montreuillois 62 et agricultrice à Montcavel.

Elle fait partie des 10 producteurs et artisans à l’origine du projet. « L’idée vient de la chambre d’agriculture, précise Geneviève Carlu, présidente de l’association et agricultrice à Frencq. C’est le Geda du Montreuillois qui nous a accompagnés. »

En juillet 2016, le drive fermier labellisé Bienvenue à la ferme voit le jour.

Une gamme variée de produits locaux

Ils sont une vingtaine d’agriculteurs à proposer chaque semaine leurs produits sur le site internet du drive fermier.

Les commandes sont passées jusqu’au mercredi minuit et les retraits ont lieu le vendredi après-midi.

Originaires de la Côte d’Opale et des terres autour de Montreuil-sur-Mer et d’Hucqueliers, les produits sont locaux, de qualité et de saison. « Chacun apporte son produit, ce qui nous permet de proposer une gamme variée », reprend Armelle Delattre, en citant produits laitiers, légumes, fruits, miel, confiture, œufs, pâtisserie, jus, bières ou encore viandes de porc, bœuf, veau, volaille, canard, mouton.

« Une année, il y avait aussi des bouquets de fleurs », se souvient Camille Pochet, éleveuse de volailles à Courcet. Fleuriste il y a quelques années, c’est elle qui les avait semées et récoltées. « On essaie dans la mesure du possible de proposer une gamme en agriculture biologique et une en conventionnelle », complète Geneviève Carlu.

Quant aux producteurs, « le but est d’être le plus possible pour se partager les permanences, de 16 h à 19 h le vendredi », remarque Armelle Delattre.

Après Cucq, Écuires, Groffliers et Hucqueliers, un cinquième point de retrait vient d’ouvrir à Beaurainville. « Notre zone de chalandise s’étend 10 kilomètres autour des points de vente, analyse Geneviève Carlu. Nous avons une clientèle régulière et fidèle ».  

Louise Tesse

Lire aussi : Tomogrow : ils veulent faire pousser les aromates au supermarché

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
La région Hauts-de-France est placée en vigilance orange orages et en vigilance jaune vent violent
Météo France a placé la région Hauts-de-France en vigilance orange orages et en vigilance jaune vent violent ce vend [...]
Lire la suite ...

Numéro 262 : 13 mai 2022

Bio : Une microsucrerie made in Hauts-de-France
La Fabrique à sucres a été officiellement créée ce lundi 16 mai lors de l'assemblée générale de Bio en Hauts-de- [...]
Lire la suite ...

La saison des fraises est (déjà) lancée
Avec deux semaines d'avance, les fraises démarrent une saison qui s'annonce compliquée pour les producteurs. Le point [...]
Lire la suite ...

Sécheresse et agriculture : Frédéric Denhez, journaliste et écologue, répond à nos questions
La sécheresse et ses conséquences sur l'agriculture étaient au cœur d'un billet du blog du chroniqueur et journalist [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : Ne pas céder à la panique
Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas vu l'eau ruisseler dans les champs. Le Nord et le Pas-de-Calais viennent a [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires