Votre météo par ville

« Opération Barbe » : reportage sonore dans les catiches du Nord

13-02-2020

Actualité

Consommation

L’entreprise Pleurette, connue pour ses champignons, réintroduit la culture très particulière de la barbe de Capucin, sorte de chicorée sauvage. Plongée à 12 mètres sous terre, dans d’anciennes carrières de craie, là où pousse ce « petit bijou de terroir ».

Gabrielle Radoux, cofondatrice de l’entreprise Pleurette, et Quentin Lootvoet, qui transforme la barbe de Capucin, répondent à nos questions :

C’est à Faches-Thumesnil (59) que se trouve la catiche où pousse la barbe de Capucin. Ces carrières étaient creusées à la verticale pour en extraire la craie nécessaire à des travaux de construction.
Comment plante-t-on la barbe de Capucin ?
À 12° C, la température est constante sous terre, tout comme l’hygrométrie, de 98 % : des conditions idéales.
Quentin Lootvoet se fournit en barbes de Capucin pour élaborer ses tartinades Vertuchou.
La culture de la barbe de Capucin, qui avait démarré vers 1850 en région lilloise, a presque disparu du fait de ses conditions de production et de la concurrence de l’endive moderne.
Gabrielle Radoux, cofondatrice de l’entreprise Pleurette.
La barbe se consomme crue ou cuite, comme l’endive, avec un petit goût amer plus marqué.
La barbe de Capucin : pourquoi ce drôle de nom ?

Agathe Villemagne

Découvrez d’autres reportages photo ici : Diapos photo

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Lait : forte baisse des investissements industriels liée à la crise sanitaire
« Face à l’incertitude générée par la crise, les entreprises de la filière lait ont mis en pause une part signif [...]
Lire la suite ...

Mal-être agricole : Agri’écoute lance une plateforme de discussion en ligne
Le dispositif d’écoute téléphonique pour les actifs agricoles en difficulté, Agri’écoute, s’est enrichi d’u [...]
Lire la suite ...

Le Crédit agricole crée un fonds d’investissement d’1 Milliard d’euros pour les filières agricoles
Dans le cadre de la présentation, le 1er décembre, de son « projet sociétal », dont les « transitions agricoles et [...]
Lire la suite ...

AG de la MSA : le point sur l’actualité des caisses locales
La MSA Nord-Pas de Calais tenait le 25 novembre à Arras son assemblée générale 2020. Covid, numérisation, budget... [...]
Lire la suite ...

Les cours dévissent pendant que l’inquiétude monte
Depuis l'apparition du variant du Covid Omicron, les marchés des matières premières s'orientent à la baisse. Une ap [...]
Lire la suite ...

Les chambres d’agriculture se réorganisent
Les chambres d'agriculture, par l'intermédiaire de l'APCA, se sont engagées dans un contrat d'objectifs et de perform [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires