Votre météo par ville

Dégâts de gibier: ce que chasseurs et agriculteurs attendent de Bérangère Abba

13-09-2021

Brèves

Nature

À quelques jours de l’ouverture générale de la chasse, chasseurs, agriculteurs et gouvernement semblent avoir le même objectif: en finir avec les dégâts de gibier.

La FNSEA attend rapidement des moyens pour abaisser les populations. © Adobe stock

La secrétaire d’État à la biodiversité, Bérangère Abba a indiqué, dans un entretien accordé à Agra Presse, son intention de «mettre un coup d’arrêt à la croissance des dégâts» de gibier grâce à des mesures encore en cours de discussion qu’elle pourrait dévoiler prochainement.

Après les discussions renouées depuis 18 mois avec les chasseurs comme avec le ministère de la transition écologique, la FNSEA attend désormais rapidement « des moyens pour abaisser les populations ». Espérant réduire les effectifs d’au moins 30%, le syndicat majoritaire souhaiterait « rendre possible le prélèvement toute l’année, supprimer les critères de sélection appliqués dans certaines régions, et autoriser le piégeage ainsi que la chasse dans les parcelles en cours de récolte », liste Florent Lepretre, représentant syndical au sein de la Commission nationale de l’indemnisation des dégâts de gibier.

Agrandir le périmètre

Les chasseurs, de leur côté, insistent sur la prise en compte des zones non-chassables. « Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricoles pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où ne pouvons pas mettre les pieds », rappelle Willy Schraen, président de la FNC.

Alors que l’agrainage demeure un dossier délicat, chasseurs et agriculteurs tomberaient en revanche d’accord pour faciliter la chasse de nuit dans les parcelles agricoles, « en faisant attention à l’aspect sécurité », précise Florent Lepretre.

Lire aussi : Willy Schraen, un chasseur sachant parler

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Les grains 2021 passés au peigne fin
Terminée il y a seulement deux semaines, la moisson 2021 restera dans les annales mais pour de mauvaises raisons. Peu d [...]
Lire la suite ...

Un besoin «urgent» de hausse du prix du lait, selon la FNPL
«Des hausses de prix significatives sur les produits laitiers sont urgentes !», clame la FNPL (producteurs laitiers, F [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire: vigilance dans le Nord de la France
Mis à jour le 17 septembre 2021 Après le Nord et l’Aisne, c’est au tour du Pas-de-Calais de prendre des me [...]
Lire la suite ...

Alimentation animale :  » L’augmentation doit se répercuter en cascade jusqu’au prix au consommateur »
Gaël Peslerbe, président de Nutiarche, association qui regroupe les fabricants d'aliments du bétail au Nord de Paris, [...]
Lire la suite ...

La chasse et ses actions environnementales
Dimanche 19 septembre, c’est l’ouverture générale de la chasse. L’occasion de mettre en lumièr [...]
Lire la suite ...

Meunerie : « Une qualité des blés régionaux correcte, mais disparate »
Meunier et PDG des Moulins du Nord, situés à Aire-sur-la-Lys (62) et Leforest (59), Olivier Dubois subit de plein foue [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires