Votre météo par ville

Influenza aviaire : mise en place d’une ZCT dans le Pas-de-Calais

03-08-2022

Actualité

Élevage

Face à la circulation du virus de l’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP), une Zone de Contrôle Temporaire a été mise en place dans le Nord et le Pas-de-Calais.

Le virus de l’Influenza Aviaire circule toujours au sein de l’avifaune sauvage sur le littoral. En revanche, aucun cas n’a été détecté sur le secteur de Vitry-en-Artois depuis plus de trois semaines. Les communes de ce secteur ne sont donc plus concernées par la zone de contrôle temporaire.

Enfin, un premier foyer d’IAHP a été confirmé le 30 juillet 2022 dans un élevage de dindes situé à Feuillères, dans le département de la Somme.

Lire aussi : Influenza aviaire: un nouveau foyer confirmé en élevage, dans la Somme

En conséquence, une nouvelle zone de contrôle temporaire est mise en oeuvre, par arrêté préfectoral du 25 juillet 2022. Cette zone de contrôle temporaire comprend les communes suivantes : Airon-Notre-Dame, Airon-Saint-Vaast, Ambleteuse, Audresselles, Audingen, Berck, Boulogne-sur-Mer, Calais, Camiers, Conchil-le-Temple, Condette, Coquelles, Coulogne, Cucq, Dannes, Echinghen, Equihen-Plage, Escalles, Etaples, Frencq, Groffliers, Halinghen, Hesdigneul-lès-Boulogne, Hesdin-l’Abbé, Isques, Le Portel, Le Touquet-Paris-Plage, Lefaux, Marck, Merlimont, Nesles, Neufchâtel-Hardelot, Outreau, Oye-Plage, Peuplingues, Rang-du-Fliers, Saint-Aubain, Saint-Etienne-au-Mont, Saint-Josse, Saint-Léonard, Saint-Martin-Boulogne, Sangatte, Tardinghen, Tubersent, Verlincthun, Verton, Waben, Widehem, Wimereux, Wimille et Wissant.

Une zone de surveillance est mise en oeuvre, par arrêté préfectoral du 1er août 2022, dans les communes de Le Transloy et de Morval, situées à moins de 10 kilomètres de l’élevage de Feuillères. Aucun élevage n’est implanté sur ces deux communes.

Il est spécifiquement demandé de ne pas s’approcher, ni de nourrir et de manipuler les oiseaux sauvages sur ces zones pour éviter tout risque de diffusion du virus.

Rappel des mesures spécifiques applicables dans la ZCT

  • toutes les volailles, y compris les volailles de basse-cour, ainsi que tout autre oiseau captif, doivent être maintenus en permanence à l’intérieur de bâtiments ou sous filet ;
  • aucune volaille vivante et aucun oiseau captif ne doit sortir des exploitations, commerciales ou non commerciales. Des dérogations seront possibles, après accord de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) du Pas-de- Calais, principalement dans le cadre d’un transfert direct vers un établissement d’abattage ;
  • les mouvements de personnes, d’animaux domestiques et de véhicules au sein des exploitations doivent être limités au strict nécessaire ;
  • Le transport et l’introduction dans le milieu naturel de gibier à plumes, y compris les galliformes sont interdits dans la ZCT sauf dérogation accordée par la DDPP (cf arrêté préfectoral) ;
  • la DDPP organise, dans chaque élevage de la ZCT, des visites vétérinaires de vérification de l’application stricte des mesures de mise à l’abri et de biosécurité. L’état de santé des animaux est systématiquement contrôlé ;
  • la vente directe à la ferme des volailles abattues et des produits qui en sont issus est interdite. Les éleveurs peuvent toutefois poursuivre leur activité commerciale par une vente directe aux consommateurs sur les marchés de plein air locaux ;
  • durant la période de maintien de cette ZCT, une surveillance accrue de l’avifaune sera réalisée.

Levée de la zone de contrôle temporaire (ZCT)

La ZCT pourra être levée après un délai de 21 jours si, à l’issue de l’intégralité des visites vétérinaires si :

  • aucun signe évocateur d’influenza aviaire n’est décelé dans les exploitations
  • aucun nouveau cas ne survient dans la faune sauvage.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Numéro 368 : 7 juin 2024

Terres en fête. Dans les pas des champions du Savoir vert
Terres en fête, c'est l'occasion pour le grand public de découvrir un monde parfois trèèèèès inconnu. Des dizaine [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : 85 000 visiteurs, 550 exposants et des organisateurs contents
Terres en fête s'est déroulé du vendredi 7 au dimanche 9 juin à Tilloy-lès-Mofflaines. 85 000 visiteurs ont arpen [...]
Lire la suite ...

Flandre : Florian Djebouri a transformé sa passion pour les chiens en métier
Sur Terres en fête, Florian Djebouri faisait des démonstrations de chiens de troupeau. L'occasion de rencontrer ce tou [...]
Lire la suite ...

Élections européennes et dissolution : avec quelles conséquences ?
Quelles conséquences sur le monde agricole vont avoir les élections européennes et la dissolution de l'Assemblée nat [...]
Lire la suite ...

« Il n’y a pas d’ambiguïté, notre objectif est de produire »
Pour Agnès Pannier-Runacher, « si on nie le dérèglement climatique - comme le fait l'extrême-droite - on tue l'agr [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires