Votre météo par ville

Céréales à paille : l’export français vers l’UE au plus bas

11-03-2021

Brèves

Culture

FranceAgriMer abaisse ses prévisions d’export de céréales à paille françaises vers l’Union européenne. Elles tombent en 2020-2021 à «un plus bas historique» faute de compétitivité, a indiqué l’office agricole le 10 mars après un conseil spécialisé Grandes cultures-marchés céréaliers.

En blé tendre et orge, elles sont revues à la baisse «au regard d’un rythme d’exportation aujourd’hui, à sept mois de campagne, plus décevant» qu’attendu, a expliqué Marion Duval, adjointe au chef de l’unité Grains et sucre. Leur niveau descend «à un plus bas historique vers les pays de l’UE». Cela résulte d’une part de la «moindre compétitivité des céréales françaises», du fait «notamment des exports soutenus qu’on a pu avoir vers la Chine». D’autre part, un point d’interrogation sur «quel est le réel niveau de la demande» des clients européens.

Les exportations françaises vers l’UE en 2020-2021 sont estimées pour le blé tendre à 5,8 Mt (-130 000 t par rapport à février), «un plus bas historique» (à comparer aux 6 Mt de 2016-17). Elles sont chiffrées pour l’orge à 2,5 Mt (-105 000 t sur un mois). Pour le maïs, la tendance est moins marquée à 3,7 Mt (-34 000 t). Cette situation entraîne une «relative détente des stocks de report», qui demeurent néanmoins peu confortables notamment en orge, «historiquement bas» avec un peu plus de 1 Mt.

Pour ne rien manquer de l’actualité de la filière céréales dans les Hauts-de-France, rendez-vous ici

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires