Votre météo par ville

CIPC : les aides à la rénovation des bâtiments se précisent

26-02-2021

Actualité

Terre à terre

Les discussions sont encore en cours, mais l’enveloppe des aides pour l’adaptation des bâtiments de stockage des pommes de terre à l’interdiction du CIPC se précise.

Des nombreux producteurs de pommes de terre doivent adapter leurs bâtiments de stockage pour les rendre étanches pour une meilleure thermonébulisation de substances moins rémanentes que le CIPC. ©G. Carpentier
Des nombreux producteurs de pommes de terre doivent adapter leurs bâtiments de stockage pour les rendre étanches. © G. Carpentier

750 000 € de la Région Hauts-de-France, 750 000 € de l’État et 2,10 millions d’euros du Feader. Soit une enveloppe de 3,60 millions d’euros : c’est sans doute le montant de l’enveloppe de la Région Hauts-de-France, de l’État et du Feader qui sera destinée à soutenir les producteurs de pommes de terre dans la rénovation de leurs bâtiments à la suite de l’interdiction par l’Union européenne du CIPC.

Soutenir la rénovation de l’existant

« Tout est encore au conditionnel, mais il s’agirait d’une aide spécifique à la rénovation énergétique suite à la suppression du CIPC », détaille Alain Dequecker, président du comité technique régional de la pomme de terre. Seraient éligibles : la ventilation, la régulation, l’isolation et le système frigorifique.

20 000€ par bâtiment

« La demande se ferait sous forme d’un appel à projets PCAE. A priori, on partirait sur une enveloppe de 20 000 € maximum par investissement. Cela ferait donc 175 projets soutenus par an pour l’ensemble des Hauts-de-France. L’enveloppe serait utilisable sur 2021, et il y aurait peut-être la même somme en 2022. » L’État réserverait en parallèle 250 000 € pour le Grand Est et la Normandie.

Lucie De Gusseme

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Betterave : Alors, ça donne quoi cette bataille contre les pucerons ?
Pour réduire l'usage des pesticides, Martin Gosse de Gorre a confié une partie de sa production à l'Institut techniqu [...]
Lire la suite ...

Mérite agricole : Une conférence sur la PAC
Pour sa conférence annuelle, l'Amicale des membres du mérite agricole accueille Philippe Tabary. Le spécialiste des q [...]
Lire la suite ...

MSA, « l’amortisseur social »
La Mutualité sociale agricole Nord-Pas de Calais tenait son assemblée générale vendredi 16 septembre sur fond de cri [...]
Lire la suite ...

L’ONF réitère l’opération « Tous en forêt ! »
Les forestiers se rendent tous sur le terrain et invitent les usagers à venir les rencontrer mercredi 28 septembre à p [...]
Lire la suite ...

Frappadingue : une course de collégiens dédiée aux abeilles à la Casseline
Vendredi 23 septembre de 8h30 à 17h00, La Frappadingue traversera le site de La Casseline située sur le flanc sud du M [...]
Lire la suite ...

Numéro 280 : 16 septembre 2022

Au cœur des terres

#terresetterritoires