Votre météo par ville

Phytos : les États membres décident d’interdire le mancozèbe dès 2021

30-10-2020

Brèves

Culture

Les experts des États membres ont donné le 23 octobre 2020, lors de la réunion du comité permanent sur les produits phytosanitaires, leur feu vert à la proposition de la Commission européenne visant à ne pas renouveler l’autorisation de mise sur le marché communautaire du mancozèbe. 

Ce fongicide est principalement utilisé pour traiter le mildiou (sur la vigne, le blé…). Il est la troisième substance active la plus utilisée dans l’Union européenne derrière le glyphosate et le prosulfocarbe.

Période de transition d’un an

Sa commercialisation sera interdite à compter du 1er janvier 2021. Mais une période de transition d’un an est prévue. Elle laissera six mois aux distributeurs et six mois de plus aux agriculteurs pour écouler leurs stocks.

Lors d’un premier vote au mois de juillet, aucune majorité qualifiée ne s’était dégagée. L’eurodéputé Éric Andrieu s’est félicité de cette décision d’interdire le mancozèbe : « Il est grand temps que ce produit disparaisse de la circulation », compte tenu du « danger immense qu’il représente pour la santé des citoyens européens ».

La Task force mancozèbe (réunissant UPL Europe et Indofil Industrie) regrette la position prise par les États membres. Elle conteste devant la justice européenne l’évaluation des risques menée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments, qui a conclu à des risques de cette molécule pour les oiseaux et les mammifères.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires