Votre météo par ville

Pommes de terre : « Nous sommes dans l’incapacité de poursuivre les arrachages »

08-10-2020

Actualité

Culture

Fortement ralentis par les précipitations, les arrachages s’enlisent dans le Nord et le Pas-de-Calais depuis une dizaine de jours.

Les rendements vont du simple au double en fonction des secteurs, de 30 à 55 t/ha © V. Marmuse

La campagne 2020 des producteurs de pommes de terre est chahutée. Les conditions météorologiques bousculent les conditions de récoltes. « Nous sommes actuellement dans l’incapacité de poursuivre les arrachages dans le Nord et le Pas-de-Calais. Les champs sont détrempés, les machines ne peuvent plus y travailler depuis une semaine environ », constatait Alain Dequeker, agriculteur à Avesnes-le-Sec (59) et secrétaire général de l’UNPT (Union nationale des producteurs de pommes de terre), le 7 octobre 2020.

À lire aussi : Les agriculteurs appelés à réduire de 15 % leurs surfaces

Premières prévisions de rendement décevantes

« Dès qu’une fenêtre météo le permettra, les chantiers reprendront mais les premières prévisions de rendements sont plutôt décevantes, poursuit Bertrand Achte, installé à Bourbourg (59) et président du Gappi (Groupement d’agriculteurs producteurs de pommes de terre pour l’industrie McCain). La récolte est très hétérogène compte tenu des effets de la sécheresse estivale. Les rendements vont du simple au double en fonction des secteurs, de 30 à 55 t/ha. »

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, la hausse des surfaces atteint 0,9 % en 2020. Le nombre d’hectares s’élève dans ces deux départements à 57 300. À elle seule, la région Hauts-de-France représente plus de 63 % des surfaces françaises de pommes de terre de conservation.

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Zones humides : attention fragiles !
La journée mondiale des zones humides a lieu le 2 février, date de la signature à Ramsar (Iran) de la convention qui [...]
Lire la suite ...

Éthanol : la consommation d’E85 en forte hausse en 2021 
La consommation d'E85 (éthanol à 85% dans l'essence) a grimpé de 33% en 2021, atteignant 468 000 m3, contre 351 800 m [...]
Lire la suite ...

Lait : pas de baisse de prix chez Sodiaal, rectifie Damien Lacombe 
"Notre différent avec la FNPL porte uniquement sur un indicateur faisant référence au prix FranceAgriMer", a réagi l [...]
Lire la suite ...

CBD : le Conseil d’État suspend l’interdiction de la vente de fleur brute 
Par une décision en référé rendue publique le 24 janvier, le Conseil d'État a suspendu, à titre provisoire, l'arr [...]
Lire la suite ...

Aider les agriculteurs à développer leurs savons locaux
Depuis quatre ans, Bérénice Lemaitre produit des savons artisanaux à partir de différents laits : jument, vache, c [...]
Lire la suite ...

Nord : Le département mise sur la nature
Abbaye de Vaucelles, terril des Argales ou marais d’Aymeries… Une vingtaine d’espaces naturels sont class [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires