Votre météo par ville

Un pas de plus vers l’agroécologie pour le semencier HZPC France

03-06-2020

Actualité

Culture

HZPC France, la filiale du producteur néerlandais de plants de pommes de terre, basée à La Chapelle-d’Armentières (59), rejoint l’association « Pour une agriculture du vivant ».

Terres et Territoires - pommes de terre
© Pixabay

HZPC France rejoint l’association « Pour une agriculture du vivant ». « L’idée est d’associer le développement de nos produits à une démarche vertueuse », explique le directeur Christophe Gauchet, dans un communiqué du 2 juin 2020.

Modèles agroéconomiques

L’association « Pour une agriculture du vivant » aide ses partenaires à concevoir des outils, notamment financiers, selon les types de culture. Elle prône des modèles agroécologiques et agroéconomiques. « Initiative tout à fait en phase avec les démarches poussées par notre maison mère au niveau global comme local », souligne Christophe Gauchet.

En effet, l’entreprise expérimente déjà des méthodes alternatives pour lutter contre les virus, les maladies ; et les ravageurs affectant la culture, en particulier le taupin. HZPC a également mis en place deux plateformes d’essais en France, pour tester les pistes qui permettent de lutter contre les virus.

Fondée en 1898 et implantée aux Pays-Bas, HZPC est devenue un leader mondial sur le marché de la sélection, du négoce des semences de pommes de terre et du développement de concepts.

Aider à la transition

Le mouvement « Pour une agriculture du vivant » regroupe notamment des industries agroalimentaires, des agrofournisseurs et des organismes professionnels. Tels que le groupe Soufflet, Pom Evasion, Bleu Blanc Cœur, CerFrance, InVivo Fondation, Flunch, Groupe U ; ou encore Danone Ecosytème…

Cette année, l’association, qui plaide pour le « zéro intrant », met en place des actions concrètes pour les filières betterave et pomme de terre. « Des groupes de producteurs, mettant en place une approche globale de conservation, ont été constitués », indique le communiqué.

« Au final, nous avons rejoint les rangs de l’association pour partager. Rendez-vous en juillet pour les résultats terrain enregistrés sur nos plateformes !« , conclut le directeur HZPC France.

Lauren Muyumba

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Numéro 281: 23 septembre 2022

César Losfeld au service de la raclette
Reprise en 2018 par l'entreprise d'affinage roubaisienne César Losfeld, la Fromagerie des régions, à Maroilles, produ [...]
Lire la suite ...

Bio. Elle joue la débrouille pour assurer son avenir
Agnès Kindt est frappée de plein fouet par la crise qui touche l'agriculture biologique. La maraîchère à Houplines [...]
Lire la suite ...

Euralimentaire. Dans l’antre du marché de gros
Deuxième au national derrière Rungis, le marché de gros Euralimentaire de Lomme ouvre ses grilles aux professionnels [...]
Lire la suite ...

Une nouvelle distillerie au Quesnoy
Partageant le même toit que la brasserie traditionnelle de l'Avesnois, la distillerie artisanale CQFD s'apprête à ouv [...]
Lire la suite ...

De l’usine automobile aux champs de patates
Après avoir été ingénieure automobile, Cécile Fléchel-Lebrun a finalement eu envie de reprendre les rênes de l'ex [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires