Votre météo par ville

Un pas de plus vers l’agroécologie pour le semencier HZPC France

03-06-2020

Actualité

Culture

HZPC France, la filiale du producteur néerlandais de plants de pommes de terre, basée à La Chapelle-d’Armentières (59), rejoint l’association « Pour une agriculture du vivant ».

Terres et Territoires - pommes de terre
© Pixabay

HZPC France rejoint l’association « Pour une agriculture du vivant ». « L’idée est d’associer le développement de nos produits à une démarche vertueuse », explique le directeur Christophe Gauchet, dans un communiqué du 2 juin 2020.

Modèles agroéconomiques

L’association « Pour une agriculture du vivant » aide ses partenaires à concevoir des outils, notamment financiers, selon les types de culture. Elle prône des modèles agroécologiques et agroéconomiques. « Initiative tout à fait en phase avec les démarches poussées par notre maison mère au niveau global comme local », souligne Christophe Gauchet.

En effet, l’entreprise expérimente déjà des méthodes alternatives pour lutter contre les virus, les maladies ; et les ravageurs affectant la culture, en particulier le taupin. HZPC a également mis en place deux plateformes d’essais en France, pour tester les pistes qui permettent de lutter contre les virus.

Fondée en 1898 et implantée aux Pays-Bas, HZPC est devenue un leader mondial sur le marché de la sélection, du négoce des semences de pommes de terre et du développement de concepts.

Aider à la transition

Le mouvement « Pour une agriculture du vivant » regroupe notamment des industries agroalimentaires, des agrofournisseurs et des organismes professionnels. Tels que le groupe Soufflet, Pom Evasion, Bleu Blanc Cœur, CerFrance, InVivo Fondation, Flunch, Groupe U ; ou encore Danone Ecosytème…

Cette année, l’association, qui plaide pour le « zéro intrant », met en place des actions concrètes pour les filières betterave et pomme de terre. « Des groupes de producteurs, mettant en place une approche globale de conservation, ont été constitués », indique le communiqué.

« Au final, nous avons rejoint les rangs de l’association pour partager. Rendez-vous en juillet pour les résultats terrain enregistrés sur nos plateformes !« , conclut le directeur HZPC France.

Lauren Muyumba

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Un plan de relance à 1,3 milliard d’euros pour les Hauts-de-France
Le conseil régional a voté le 30 juin un plan de relance de 1,3 milliard d'euros pour aider les entreprises des Haut [...]
Lire la suite ...

Qualité de l’air : les résidus de pesticides sous surveillance
De juin 2018 à juillet 2019, la France a surveillé les résidus de pesticidesprésents dans l'air. Dans les Hauts-de [...]
Lire la suite ...

Qui est Julien Denormandie, le nouveau ministre de l’Agriculture ?
À quelques jours près, Didier Guillaume n’aura pas eu le temps de finaliser sa réforme de la gestion des risque [...]
Lire la suite ...

La fédération Norlink portée sur les fonts baptismaux
Fédérer les ports mais aussi tous les acteurs des chaînes logistiques de la région Hauts-de-France pour répondre au [...]
Lire la suite ...

Plus d’une poule pondeuse sur deux élevée en plein air
La filière des œufs a atteint cette année son objectif de 50 % de poules élevées en système alternatif, avec deux [...]
Lire la suite ...

La solidarité paille s’organise dans le Nord et le Pas-de-Calais
Faute de fourrages et de paille, certains éleveurs se demandent comment ils vont passer l’hiver. Les FDSEA et JA [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires