Votre météo par ville

Dans l’Artois, un « lit de désherbage » écologique [vidéo]

01-07-2021

Actualité

Machinisme

Silencieux, alimenté par des panneaux solaires et équipé de banquettes pour réduire la pénibilité, le « bed weeder », ou « lit de désherbage », est un outil utilisé pour des actions de plantation, de désherbage ou de récolte en cultures légumières. Découverte de cet étrange appareil avec Émilie Lebel, agricultrice à Bavincourt (62).

Peut-être l’avez-vous déjà croisée dans les champs aux abords de la RN 25, au sud d’Arras. Avec ses allures de petit vaisseau lunaire, cette machine agricole ne passe pas inaperçue. Doté des dernières technologies embarquées, ce « lit de désherbage », c’est son nom, doit venir apporter aisance et praticité lors des chantiers manuels, notamment en agriculture biologique. Explications. 

Plus de confort pour les salariés

bed weeder DR
Emilie Lebel, jeune agricultrice bio à Bavincourt (62).
© S.P.

Installée à Bavincourt (62), Émilie Lebel cultive une soixantaine d’hectares en bio. Elle produit des légumes comme les oignons, les pommes de terre ou les betteraves rouges. Ses parcelles sont entretenues à la main par des saisonniers. Pour faciliter cette tâche particulièrement physique – qui s’effectuait auparavant courbé ou accroupi, les genoux dans la terre –, elle a investi dans deux bed weeder, de fabrication hollandaise (marque Andela).

« Les personnes progressent en étant allongées sur des banquettes, explique-t-elle. Leurs bras sont ainsi libérés pour réaliser diverses opérations, comme le désherbage en cette période de l’annéeCette position permet d’apporter plus de confort aux salariés. » L’engin est doté de huit places, installées côte à côte. En cas de pluie ou de chaleurs, une bâche peut-être déployée au dessus de la machine et des équipes. Hauteurs de travail et vitesses de progression sont réglables en fonction des situations.

L’agricultrice du Pas-de-Calais ne regrette pas l’acquisition de cet équipement. « Nous désherbons environ 60 ares d’oignons en l’espace d’une journée par exemple. Il fallait beaucoup plus de temps avant, indiqueÉmilie Lebel. L’outil améliore nettement les conditions de travail. » Tout comme le rendement des salariés.

L’énergie du ciel

Le « lit de désherbage » fonctionne grâce à l’énergie solaire. Des panneaux alimentent des moteurs qui actionnent l’appareil. L’ensemble, neutre en CO2, avance sans un bruit dans le champ. « Les deux personnes positionnées au milieu de la machine dirigent la roue qui se situe devant eux, entre les rangs de cultures, avec un système de guidage sur commandes », indique Émilie Lebel. Le seul moment durant lequel un ou plusieurs opérateurs doivent se lever est pour faire faire demi-tour en bout de champ.

Au-delà du désherbage, le bed weeder peut être utilisé pour des activités de repiquage, mais également de récolte. Certains modèles peuvent tracter une remorque à l’arrière. Avec l’essor de l’agriculture biologique, ce type de dispositif est appelé à faire de plus en plus son apparition dans les plaines du Nord et du Pas-de-Calais.

Simon Playoult

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Dans les coulisses : Le Fournil bio, fournisseur de pain des Jeux olympiques
Créé en 1996, le Fournil bio est aujourd'hui dirigé par Florent Leroy. Le pari ? Faire du pain 100 % bio, et le plu [...]
Lire la suite ...

Marc Dufumier : « L’agroécologie est avant tout un concept scientifique »
Celui qui était un productiviste convaincu prône un changement urgent des pratiques agricoles, s'appuyant sur l'agroé [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels sont les programmes ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez en huit point [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels programmes pour la sécurité intérieure ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez les programme [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels programmes pour l’immigration ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez les programme [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Quels programmes pour le logement ?
À une semaine du premier tour des élections législatives anticipées, prévu le 30 juin 2024, retrouvez les programme [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires