Votre météo par ville

Bovins : l’ingestion de corps étrangers cause la mort de 29000 bovins par an

25-11-2021

Brèves

Élevage

Selon un rapport de l’Anses paru le 24 novembre, 29 000 bovins meurent chaque année de lésions potentiellement liées à l’ingestion et la migration de corps étrangers dans leur rumen. Il s’agit le plus souvent des fils de fer provenant de pneu et de clôture.

vache holstein © LDG
©LDG

7 à 20% des bovins en ingèrent durant leur vie. Ces décès (0,3% du cheptel bovin de plus de deux ans) sont causés par perforation du réseau-rumen et réticulo-péritonite traumatique (RPT), une affection violente, contre laquelle l’administration d’un aimant dans le réseau-rumen des bovins est « l’outil principal de prévention », estime l’Anses.

Entre 16 et 22% des bovins français seraient porteurs d’un aimant, selon les données de fabricants, entachées d’une « forte incertitude », selon le rapport. Leur usage ne présenterait pas de risque selon l’Anses, qui préconise le recours à des aimants en cas d’infection, et leur généralisation en prévention dans les zones évaluées comme à risque. L’agence préconise également de développer des alternatives aux pneus usagés pour le bâchage des ensilages et d’équiper les matériels de préparation d’aliments d’électroaimants.

Lire aussi : Loin des éoliennes, ses vaches reprennent du poil de la bête

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Numéro 281: 23 septembre 2022

César Losfeld au service de la raclette
Reprise en 2018 par l'entreprise d'affinage roubaisienne César Losfeld, la Fromagerie des régions, à Maroilles, produ [...]
Lire la suite ...

Bio. Elle joue la débrouille pour assurer son avenir
Agnès Kindt est frappée de plein fouet par la crise qui touche l'agriculture biologique. La maraîchère à Houplines [...]
Lire la suite ...

Euralimentaire. Dans l’antre du marché de gros
Deuxième au national derrière Rungis, le marché de gros Euralimentaire de Lomme ouvre ses grilles aux professionnels [...]
Lire la suite ...

Une nouvelle distillerie au Quesnoy
Partageant le même toit que la brasserie traditionnelle de l'Avesnois, la distillerie artisanale CQFD s'apprête à ouv [...]
Lire la suite ...

De l’usine automobile aux champs de patates
Après avoir été ingénieure automobile, Cécile Fléchel-Lebrun a finalement eu envie de reprendre les rênes de l'ex [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires