Votre météo par ville

Élevage : Opération coup de poing et bras de fer

01-06-2023

Actualité

C’est tout frais

Le rapport de la Cour des comptes et un tweet de Bruno Le Maire ont déclenché un vent de colère chez les éleveurs. Vendredi, des centres des impôts du Pas-de-Calais ont découvert des balles de paille devant leur porte. Et mardi, la FDSEA a dialogué avec le ministre des Finances.

Vendredi 26 mai, les éleveurs de la Fdsea du Pas-de-Calais ont manifesté leur colère suite aux conclusion de la cour des compte devant les centres d’impots du département. © FDSEA 62

La décision a été prise jeudi 25 mai alors que se tenait le bureau de la FDSEA du Pas-de-Calais. Opération coup de poing. « Un peu de paille, quelques balles d’enrubannage et on s’en va », traduit Clément Cuvillier, secrétaire général adjoint du syndicat.

À l’origine de la colère des éleveurs, le rapport de la Cour des comptes au sujet de leur activité doublé d’un tweet du ministre des Finances, Bruno Le Maire, ont irrité les manifestants qui ont visé les centres des impôts du département vendredi 26 mai.

« Le saviez-vous ? 100 g de protéines végétales génèrent de 60 à 90 % de gaz à effet de serre en moins que 100 g de protéines animales », a écrit l’ancien ministre de l’Agriculture, attisant les rancœurs.

Acte un

Sur les huit bureaux de l’administration fiscale ciblés aux quatre coins du département, les mêmes slogans :

« Bruno Le Maire tue l’élevage » et – ironiquement – « moins de “compteurs”, plus d’éleveurs ».

Clément Cuvillier le scande : « La Cour des comptes s’est permis de formuler des propositions qui ne la regardent pas. Elle est là pour analyser, pas pour diriger le débat et orienter les opinions ! »

Le sentiment est partagé par Alain Dupont, qui préside la section bovine du syndicat nordiste. Il répète que « l’élevage n’est pas l’unique cause du réchauffement climatique ».

Le rapport de la Cour des comptes estime que l’élevage est trop aidé, rapporte Clément Cuvillier. « Mais c’est aussi parce qu’il fallait vendre de la viande pas chère au citoyen. Si on vendait notre production au réel prix, on n’aurait pas besoin d’aides », rage-t-il.

Acte deux

Hasard de l’agenda, Bruno Le Maire devait inaugurer la Gigafactory, l’usine de batterie électrique implantée à Douvrin.

Lire aussi : Énergie : Une convention pour développer le solaire en agriculture

« Nos bonnes relations avec le préfet et la force du réseau syndical nous ont permis de décrocher un rendez-vous avec lui », confie l’éleveur du Pas-de-Calais.

Le rendez-vous a été confirmé la veille au soir et mardi 30 mai. À midi, les éleveurs attendaient l’auteur du tweet décrié à Lens.

Bruno Le Maire a répondu à l’invitation de la Fdsea du Pas-de-Calais mardi 30 mai à Lens. © FDSEA 62

« Il est arrivé à 12 h 40. Jusqu’au bout on a cru qu’il ne viendrait pas, et il est reparti à 13 h 05. Mais on a quand même pu lui faire part de notre mécontentement, décrit Clément Cuvillier. On a dit que son tweet nous avait blessés et il s’est excusé en reconnaissant qu’il s’était mal exprimé. »

En quelques minutes, les éleveurs insistent sur « les travers de la décapitalisation ».

« C’est bien d’inaugurer des usines tournées vers l’avenir. Mais il ne faut pas oublier que chez nous, la valeur ajoutée de nos productions est partie depuis belle lurette. Comme l’abattage des porcs et des volailles qui se fait hors frontières », martèle le secrétaire général adjoint.

« Au niveau agricole, détaille Christian Durlin, membre du bureau de la FNSEA et présent autour de la table, il faut avoir en tête que la balance commerciale, autrefois largement excédentaire, est désormais déficitaire de 900 millions d’euros pour notre région en 2022. Aujourd’hui, 80 % de la volaille, 50 % du porc… sont transformés à l’étranger. »

et l’acte trois ?

L’ancien ministre de l’agriculture (de 2009 à 2012) s’est montré surpris par ces chiffres, raconte Clément Cuvillier.

Bruno Le Maire se dit « ici pour lever des incompréhensions », d’après le compte rendu des échanges de la FDSEA 62. « Je vous ai toujours défendus ! Je consomme de la viande, je soutiens la filière bovine. Vous n’avez pas meilleur défenseur de l’agriculture que moi ! Je n’ai jamais tenu de double discours. C’est une erreur de stratégie d’opposer la viande et les protéines végétales, ce sont deux filières complémentaires. »

Quelle suite à présent ?

Pour Clément Cuvillier, il faut maintenir la pression pour enclencher la suite.

« Peut-être avec un retour de sa part sur une exploitation sur le territoire pour lui montrer ce qu’est l’agriculture d’aujourd’hui, ses performances, les mesures mises en place pour respecter l’environnement, les difficultés financières qui s’offrent à nous… »

L’invitation aurait été acceptée. À suivre dans l’acte trois.  

Louise Tesse

Lire aussi : Alain Dupont : « On est en train d’anéantir toute une filière »

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : on a testé… être membre d’un jury de produits laitiers
Un concours de produits laitiers fermiers est organisé à chaque édition de Terres en fête. Cette année, la rédacti [...]
Lire la suite ...

Le potager exemplaire du lycée Louis-Pasteur de Lille
Depuis plusieurs années, les adhérents du club Nature et culture du lycée Louis-Pasteur de Lille travaillent et entre [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires