Votre météo par ville

Influenza aviaire aux portes de la France : appel à la vigilance des détenteurs de volailles

23-10-2020

Actualité

Élevage

Les Pays-Bas viennent de confiner leurs volailles élevées en plein air après la détection du virus H5N8 sur deux cygnes morts. Le Groupement de défense sanitaire du Pas-de-Calais appelle à la vigilance et à l’application des mesures de biosécurité dans les élevages des Hauts-de-France.

Mise à jour le 26-10-20 : Le ministère de l’Agriculture relève le niveau de risque de «négligeable» à «modéré» sur l’ensemble du territoire métropolitain, indique un communiqué le 25 octobre.

Les autorités rappellent l’importance de la plus stricte application et observation des mesures de biosécurité (dont le nettoyage et la désinfection), en élevage et dans les transports. © DR

“Le virus H5N8 est à nos portes, alerte le Groupement de défense sanitaire (GDS) du Pas-de-Calais dans un courrier du 23 octobre 2020. Les Pays-Bas viennent d’ailleurs d’ordonner le confinement de l’ensemble des volailles de plein air (depuis le 22 octobre, ndlr), suite à la découverte de deux cygnes morts infectés.” La forte migration saisonnière qui a débuté nécessite de renforcer la vigilance et les mesures de biosécurité rapidement dans les élevages de volailles.

Alors que l’épidémie semble avoir débuté en Russie cet été puis au Kazakhstan en septembre, une attention particulière est portée à la situation en Europe.

En Allemagne, un foyer d’IAFP (influenza aviaire faiblement pathogènes) dans un élevage a été déclaré le 14 septembre 2020, rappelle le GDS dans une note. Depuis le 2 octobre, le niveau de risque d’introduction d’IAHP (influenza aviaire hautement pathogènes) en raison des migrations d’oiseaux a été estimé élevé sur le territoire par les autorités compétentes en Allemagne.

Surveillance renforcée

En France, la surveillance du réseau Sagir (surveillance réalisée par l’Office français de la biodiversité et les fédérations des chasseurs) est permanente sur les oiseaux sauvages trouvés morts, et adaptée au niveau de risque, souligne le Groupement de défense sanitaire.

Le début des migrations descendantes pour l’hivernage ont justifié l’élévation du niveau d’alerte du réseau Sagir pour la surveillance de l’influenza chez les oiseaux sauvages. Une surveillance particulière sera ainsi portée dans les trois mois à venir sur les mortalités d’oiseaux d’eau (anatidés, rallidés et laridés), des échassiers et des rapaces (diurnes).

Le détail de la situation épidémiologique est mis à jour chaque semaine sur le site de la plateforme ESA.

Les mesures à mettre en place

Les autorités sanitaires françaises appellent ainsi tous les acteurs de la filière, éleveurs mais aussi techniciens et vétérinaires, à la plus grande vigilance pour une détection la plus rapide possible des cas cliniques.

En outre, les autorités rappellent l’importance de la plus stricte application et observance des mesures de biosécurité (dont le nettoyage et la désinfection), en élevage et dans les transports. La plus grande attention doit être portée au nettoyage et à la désinfection des caisses de transports d’animaux vivants et des camions.

Des plaquettes relatives à la biosécurité en élevage et pour le transport des volailles sont disponibles sur le site de l’Itavi.

Laura Béheulière

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires