Votre météo par ville

Œufs contaminés au Fipronil: une peine de prison ferme en Belgique

07-06-2021

Brèves

Élevage

Le tribunal d’Anvers (Belgique) condamne un chef d’entreprise belge à trois ans de prison, dont deux avec sursis, dans le scandale des œufs contaminés à l’insecticide Fipronil.

agriculture
© DR

Le 4 juin, le tribunal d’Anvers a rendu son verdict concernant le scandale des œufs contaminés à l’insecticide Fipronil. Affaire qui avait ébranlé la filière avicole européenne en 2017.

En Belgique, c’est principalement la société Agro Remijsen, aujourd’hui en faillite, qui s’est retrouvée dans le viseur de la justice. La firme a été reconnue coupable d’avoir trompé la vigilance des éleveurs de volailles. Elle avait commercialisé un désinfectant pour poulaillers, baptisé « Dega-16 », faussement présenté comme 100% naturel. Il contenait en réalité du Fipronil, un insecticide interdit importé illégalement de Roumanie.

Peine de prison

Le patron d’Agro Remijsen, un homme de 49 ans, écope de la condamnation la plus lourde. Trois ans dont deux avec sursis ainsi qu’une amende de 200 000 euros également avec sursis, a précisé le tribunal correctionnel d’Anvers dans un communiqué.

Un de ses associés et un autre chef d’entreprise sont condamnés à une même peine de 18 mois de prison et 20 000 euros d’amende. Le tout est assorti du sursis, selon la même source.

Le jugement est susceptible d’appel mais il s’agit de la première peine de prison ferme prononcée dans le volet belge de ce scandale sanitaire. Une procédure enclenchée parallèlement aux Pays-Bas a débouché en avril sur deux condamnations identiques. A savoir un an de prison ferme pour deux entrepreneurs.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Tags
Interview de Jean-René Lecerf : « Le Nord, département le plus rural de France »
Jean-René Lecerf, président sortant du conseil départementaldu Nord, réaffirme le rôle du Département et le lien f [...]
Lire la suite ...

Dans le plan de relance, des aides pour propager la biosécurité
Les Groupements de défense sanitaire (GDS) ont lancé au printemps 2021 un plan national biosécurité. Principal dispo [...]
Lire la suite ...

Méthane : Cargill vendra des masques pour les vaches dès 2022
Après le masque à toutes les sauces pour les humains, le masque pour vaches ? Par pour les mêmes raisons, cependant. [...]
Lire la suite ...

Arrêté abeille : les pomiculteurs furieux contre la notion de «zone de butinage»
À la suite de la présentation, le 7 juin 2021 aux parties prenantes, du projet de révision de l’arrêté abeill [...]
Lire la suite ...

Bien-être animal : les eurodéputés pour l’abandon des cages après étude d’impact
Le Parlement européen a adopté le 10 juin à une large majorité une résolution en réponse à l’initiative citoyen [...]
Lire la suite ...

Plein boum dans la vente des fraises pour le Marché de Phalempin
En pleine récolte de fraises, la coopérative du Marché de Phalempin utilise plusieurs typesde commercialisation pou [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires