Votre météo par ville

« J’ai dû investir dans un frigo pour conserver mes pommes de terre sans CIPC »

08-04-2021

Actualité

Culture

À la suite de l'interdiction du CIPC, Philippe Callens, producteur à Haveluy, dans le Nord, a décidé d'investir dans une solution de stockage différente. Avec l'aide de la chambre d'agriculture, il a choisi un frigo avec palox d'une capacité de 1 200 tonnes. Retour d'expérience.

Philippe Callens frigo pommes de terre CIPC
Pour réussir à stocker ses pommes de terre, Philippe Callens a installé des frigos dans l'un de ces bâtiments qu'il a dû complètement revoir. © LDG

237 000 €. C'est le coût total de l'investissement dans un frigo de Philippe Callens, producteur de pommes de terre à Haveluy (59) pour maintenir son activité et stocker ses 1 200 tonnes de tubercules malgré l'arrêt du CIPC.

En 2010, le Gaec en polyculture élevage où il travaillait jusque-là avec son frère est dissous. Son truc à lui c'est alors plutôt l'élevage de bovins allaitants (50 mères et 160 têtes au plus haut), la compta, les papiers… "Mais selon le comptable et la banque, il fallait poursuivre les pommes de...

Il vous reste 75% de l'article à lire...

Déjà abonné ?

Si vous rencontrez un problème de connexion, contactez notre service abonnement : abonnement@terresetterritoires.com ou au 03 20 30 42 30

S'abonner pour lire la suite
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Chicorée : De l’importance de la réapprobation du Bonalan®
Deux herbicides très utilisés en chicorée doivent être réapprouvés d’ici l’an prochain : le Safari® [...]
Lire la suite ...

Chicorée : Une campagne en mauvaise posture
Un peu plus de trois mois après les premiers semis, la chicorée est à la peine dans les champs. Les conditions climat [...]
Lire la suite ...

Blé : l’heure du bilan a sonné à la Coop Saint-Hilaire
Ça y est, la moisson du blé 2022 s'est terminée. Il est temps donc de dresser le bilan des essais blé pour la coopé [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : gouvernement et FNSEA réagissent
Face à la sécheresse « historique » qui sévit actuellement sur le territoire, la Première ministre Élisabeth Bo [...]
Lire la suite ...

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle Nord
Les communes de Haspres et Somain sont reconnues en état de catastrophe naturelle par arrêté interministériel publi [...]
Lire la suite ...

Cidre : les producteurs veulent une revalorisation
Inquiète de l’avenir de la filière cidricole, la fédération nationale des producteurs de fruits à cidre (FNPF [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires