Votre météo par ville

La filière pomme de terre reste prudente pour la campagne à venir

31-03-2020

Actualité

Culture

À la veille des plantations de pommes de terre, l’union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) appelle à la prudence et à ne pas augmenter les surfaces.

Les retards d’enlèvements de pommes de terre pourraient créer une surproduction sur la campagne 2020 si les emblavements ne sont pas revus à la baisse. © V.Marmuse

Faute de débouchés, tous les industriels de pommes de terre annoncent des retards d’enlèvements. L’UNPT (union nationale des producteurs de pommes de terre) incite, dans un communiqué du 31 mars 2020, à « conserver les pommes de terre dans les meilleures conditions de température. » Il s’agit de « maîtriser la germination (attention, date limite de vente du CIPC le 8 Avril 2020). Elle conseille aussi de vérifier avec leurs acheteurs, la qualité de leurs pommes de terre en stock à la période de livraison prévue. »

L’organisation alerte sur le fait que malgré une suppression des contrats de pommes de terre hâtives, des reports de volumes sont à prévoir en juillet et en août.

L’UNPT appelle les producteurs à maitriser leurs emblavements pour la prochaine campagne. Selon elle, si les surfaces restent stables par rapport à 2019 et avec un rendement moyen, la surporduction est inévitable.

 » Chaque producteur doit donc veiller à produire la quantité et la qualité pour un débouché bien identifié, en fonction de son acheteur. Le marché du libre sur l’industrie présente, de fait, un niveau de risque extrêmement élevé. « 

Vérifier les contrats

Les contrats sont la clé pour éviter l’engorgement de la filière. « Les producteurs de pomme de terre doivent signer des contrats conformes aux normes des états généraux de l’alimentation, leur assurant une juste rémunération et un revenu sécurisé « , estime l’UNPT.

Quant aux plants expédiés en ce moment, « l’UNPT invite l’ensemble de la filière, à respecter, non seulement la réglementation, mais également les bonnes pratiques agricoles et sanitaires. »

Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
AG de la MSA : le point sur l’actualité des caisses locales
La MSA Nord-Pas de Calais tenait le 25 novembre à Arras son assemblée générale 2020. Covid, numérisation, budget... [...]
Lire la suite ...

Les cours dévissent pendant que l’inquiétude monte
Depuis l'apparition du variant du Covid Omicron, les marchés des matières premières s'orientent à la baisse. Une ap [...]
Lire la suite ...

Les chambres d’agriculture se réorganisent
Les chambres d'agriculture, par l'intermédiaire de l'APCA, se sont engagées dans un contrat d'objectifs et de perform [...]
Lire la suite ...

Fruits et légumes : Booster la filière régionale
L'interprofession des fruits et légumes frais s'implante en région. Objectif : promouvoir la consommation de fruits e [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire : enrayer l’épidémie
La France a détecté le 26 novembre un foyer dû à une souche hautement pathogène (IAHP) dans un élevage de poules p [...]
Lire la suite ...

Le Salon Interpom a enfin eu lieu, sous de bons auspices
Après un report d'un an, le salon Interpom a enfin eu lieu à Courtrai, du 28 au 30 novembre, avec l'ambition de « re [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires