Votre météo par ville

Sortie du glyphosate : besoin de cinq ans de transition pour l’agroéquipement

16-07-2020

Brèves

Machinisme

Axema (industriels de l’agroéquipement) a publié le 15 juillet 2020 une étude réalisée à la demande du ministère de l’Agriculture et de l’Anses. Celle-ci montre que cinq ans sont nécessaires pour déployer les matériels alternatifs au glyphosate en viticulture et arboriculture.

« Il faudrait au moins cinq ans pour équiper l’ensemble des 50 000 exploitations viticoles et arboricoles », selon un communiqué. L’étude se base sur un taux actuel d’équipement des fermes de 10 % en désherbage sous le rang. Un outil industriel « proche de la saturation » à court terme.

Des mesures d’accompagnement nécessaires

D’ici un an, la capacité de production peut grimper de 50 à 60 %. D’ici deux ans, être quasiment multipliée par trois, d’après Axema. Le syndicat réclame aux pouvoirs publics des mesures pour accompagner le déploiement des matériels.

Il s’agit d’aider les industriels à augmenter leurs capacités de production. Et d’encourager un statut d’embauche aidée « emploi agro-éco responsable » pour toute hausse d’effectif en R&D, production, formation, mise en marché.

Axema propose de créer un label d’efficacité « performance technique » pour tout matériel alternatif au glyphosate, assorti d’un volet obligatoire de formation des utilisateurs.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Découverte d’un nouveau foyer d’influenza aviaire ce week-end
Ce week-end, un nouveau foyer d’influenza aviaire a été découvert sur la commune de Winnezeele. Le 26 novembre, un [...]
Lire la suite ...

David Saelens, nouveau président de la section Nutrition Animale de La Coopération Agricole
A l’issue d’un conseil de section, les membres de La Coopération Agricole Nutrition Animale ont élu, le 1er décem [...]
Lire la suite ...

L’assurance récolte officiellement lancée
Le Gouvernement a présenté le 1er décembre, le projet de loi sur l’assurance récolte en Conseil des ministres. Av [...]
Lire la suite ...

La Flandre mise sur la pomme de terre
Lors de son assemblée générale annuelle, la coopérative La Flandre a présenté ses résultats, adossés au groupe N [...]
Lire la suite ...

Annulation de la fête de la dinde à Licques
La Covid-19 aura eu raison de la fête de la dinde pour la deuxième année consécutive. En effet, l’événement, [...]
Lire la suite ...

« L’Union européenne veut devenir une puissance normative »
Lors de la session de la chambre d'agriculture du Nord-Pas de Calais organisée le 29 novembre, Thierry Pouch, économi [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires