Votre météo par ville

Néonicotinoïdes : un plan de transition pour la filière betterave

23-09-2020

Brèves

Culture

L’interprofession de la betterave et du sucre (AIBS) indique avoir remis le 22 septembre 2020 au ministre de l’Agriculture un plan de transition vers une culture sans néonicotinoïdes « à l’horizon 2024 au plus tard ».

Il s’agit de cibler l’usage de ces insecticides, pour lesquels le gouvernement souhaite des dérogations en betterave lors des trois ans à venir, et prévenir leur impact sur les pollinisateurs, selon un communiqué.

La filière s’engage sur « la réduction de 25 % de la dose des néonicotinoïdes utilisés en enrobage de semence par rapport à la pratique précédente ». Elle promet aussi de restreindre leur utilisation à « une seule année » par parcelle sur 2021-2023, période durant laquelle doit courir cette dérogation, sous réserve du vote de la loi par le Parlement.

Fermes pilotes

Le plan prévoit la « mise en place de fermes pilotes en conditions réelles d’exploitation sur 500 hectares dès 2021 (1000 hectares en 2023), parmi les surfaces conduites sans néonicotinoïdes, afin de démontrer les résultats de la recherche et les innovations ».

Autre point, l’implantation de cultures non mellifères après la betterave. La protection des pollinisateurs passe aussi par « l’implantation de 4000 ha de nouvelles surfaces de plantes mellifères » sur l’ensemble des exploitations betteravières d’ici à 2023, constituant un habitat pour les abeilles et les insectes auxiliaires.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Les grains 2021 passés au peigne fin
Terminée il y a seulement deux semaines, la moisson 2021 restera dans les annales mais pour de mauvaises raisons. Peu d [...]
Lire la suite ...

Un besoin «urgent» de hausse du prix du lait, selon la FNPL
«Des hausses de prix significatives sur les produits laitiers sont urgentes !», clame la FNPL (producteurs laitiers, F [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire: vigilance dans le Nord de la France
Mis à jour le 17 septembre 2021 Après le Nord et l’Aisne, c’est au tour du Pas-de-Calais de prendre des me [...]
Lire la suite ...

Alimentation animale :  » L’augmentation doit se répercuter en cascade jusqu’au prix au consommateur »
Gaël Peslerbe, président de Nutiarche, association qui regroupe les fabricants d'aliments du bétail au Nord de Paris, [...]
Lire la suite ...

La chasse et ses actions environnementales
Dimanche 19 septembre, c’est l’ouverture générale de la chasse. L’occasion de mettre en lumièr [...]
Lire la suite ...

Meunerie : « Une qualité des blés régionaux correcte, mais disparate »
Meunier et PDG des Moulins du Nord, situés à Aire-sur-la-Lys (62) et Leforest (59), Olivier Dubois subit de plein foue [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires