Votre météo par ville

Semences: la Confédération paysanne fait chaise vide à l’interprofession

02-02-2021

Brèves

Culture

La Confédération paysanne souhaite une plus grande place au conseil d’administration de l’interprofession semencière Semae (ex-Gnis) avant d’y entrer. Un décret lui en ouvre les portes.

« Pas assez », selon un communiqué de l’organisation du 27 janvier 2021, qui demande une reconnaissance en tant que producteurs de semences. Elle attend que Semae lui «accorde dans ses statuts une place en tant que représentant des agriculteurs comme utilisateurs de semences commerciales et aussi comme producteurs de semences de ferme et paysannes».

Lire aussi : Le Gnis entame sa mutation et devient le Semae

Semae a présenté le 27 janvier son projet stratégique, marquant une ouverture aux syndicats minoritaires et à «toutes les formes et tous les usages de semences et plants». Cela se traduit notamment par la mise en place d’une nouvelle section «Diversité des semences», boudée elle aussi par la Conf’. Son secrétaire national Damien Houdebine explique à Agra Presse que la Confédération paysanne ne va «pas intégrer Semae tant qu’on n’est pas reconnu producteurs de semences».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
AG de la MSA : le point sur l’actualité des caisses locales
La MSA Nord-Pas de Calais tenait le 25 novembre à Arras son assemblée générale 2020. Covid, numérisation, budget... [...]
Lire la suite ...

Les cours dévissent pendant que l’inquiétude monte
Depuis l'apparition du variant du Covid Omicron, les marchés des matières premières s'orientent à la baisse. Une ap [...]
Lire la suite ...

Les chambres d’agriculture se réorganisent
Les chambres d'agriculture, par l'intermédiaire de l'APCA, se sont engagées dans un contrat d'objectifs et de perform [...]
Lire la suite ...

Fruits et légumes : Booster la filière régionale
L'interprofession des fruits et légumes frais s'implante en région. Objectif : promouvoir la consommation de fruits e [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire : enrayer l’épidémie
La France a détecté le 26 novembre un foyer dû à une souche hautement pathogène (IAHP) dans un élevage de poules p [...]
Lire la suite ...

Le Salon Interpom a enfin eu lieu, sous de bons auspices
Après un report d'un an, le salon Interpom a enfin eu lieu à Courtrai, du 28 au 30 novembre, avec l'ambition de « re [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires