Votre météo par ville

Énergie : Des boulangers-pâtissiers très inquiets sur leur avenir

27-01-2023

Actualité

Consommation

Alors que des dizaines de boulangers et artisans ont manifesté, ce lundi 23 janvier, dans les rues de Saint-Omer (62), Laurent Rigaud, le président de la CMA des Hauts-de-France, alerte élus, fournisseurs d’énergie et politiques sur leur situation.

© Pixabay

Alors que des dizaines de boulangers et artisans ont manifesté, ce lundi 23 janvier, dans les rues de Saint-Omer (62), Laurent Rigaud a tenu à rappeler que la création des formations « Comprendre et réduire sa facture énergétique » et « faire du développement durable une opportunité » ne voulait pas dire qu’il accepte la situation. « Ce que les artisans vivent actuellement n’est pas normal. Cette crise énergétique va mettre en difficulté des milliers d’entreprises. Et nous mettons toutes nos tripes pour y remédier, souligne le boucher. L’argent économisé avec les réductions d’énergie que les professionnels vont pouvoir faire grâce à nos nouvelles formations ne doit pas servir à payer les factures, mais à se développer et investir ! »

La CMA des Hauts-de-France a d’ailleurs mené une enquête auprès des boulangers-pâtissiers de la région. Sur les 390 réponses reçues, 33 % d’entre eux craignent que la hausse des prix de l’énergie mette en danger leur entreprise au point de penser à la fermeture, dont 9 % de façon imminente. 33 % des boulangers avec des contrats de 36 kVa ont d’ailleurs vu augmenter leur facture de plus de 100 %.

« On estime que 70 entreprises sont en extrême urgence. Pour ces cas, j’interviens personnellement afin d’éviter la faillite, je fais marcher mon réseau, j’appelle les élus et les fournisseurs d’énergie afin de tordre les factures. Les politiques doivent se mobiliser maintenant. Dans deux mois, il sera trop tard », prévient celui qui est également vice-président à la Région. Ce dernier a également rappelé que 110 conseillers en développement économique de la CMA se tiennent à la disposition des professionnels pour les aider et les informer des dispositifs mis en place par l’État. Selon l’enquête de la CMA, 53 % des boulangers avec des contrats de 36 kVa ne connaissent pas les dispositifs qui sont mis en place. Et de conclure : « On sent que le moral de nos artisans est encore plus bas que leur trésorerie ! »

Lire aussi : Crise énergétique : Des formations pour réduire la facture des artisans

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
La communauté d’agglomération de Lens-Liévin lance son Défi alimentaire durable
Pour la 2e édition, la CALL recherche 100 familles (dont 50 en quartiers prioritaires) pour participer au défi sur l [...]
Lire la suite ...

Soutien à la profession agricole : Nouveau dispositif
Mardi 21 mars 2023, les élus départementaux ont voté pour la participation du Département du Nord au financement du [...]
Lire la suite ...

FRSEA Hauts-de-France : Simon Ammeux élu président
La Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles des Hauts-de-France (FRSEA) a un nouveau préside [...]
Lire la suite ...

Reliquats azotés : Les tendances de la sortie hiver en Nord-Pas de Calais
Avec 79 unités d'azote de moyenne sur 90 cm, la campagne de reliquats sortie hiver se classe dans la normale haute. Pet [...]
Lire la suite ...

Les entreprises misent sur l’innovation
La région des Hauts-de-France est le fer de lance de nombreuses initiatives en matière de recyclage. Exemples d'entrep [...]
Lire la suite ...

Économie circulaire et recyclage : les enjeux
À l'occasion de la journée mondiale du recyclage, le 18 mars, la Fédération professionnelle des entreprises du recy [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires