Votre météo par ville

Vergers : la punaise diabolique présente dans plus de 50% des départements français, dont le Nord

02-06-2021

Brèves

Culture

La punaise diabolique (Halyomorpha halys) était présente dans plus de 50 % des départements de France métropolitaine en 2019, ont annoncé l’Inrae et le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) dans un communiqué le 1er juin 2021. Telle est la conclusion d’une étude menée, pendant 8 ans, sur l’espèce envahissante connue pour les dégâts occasionnés en arboriculture, maraîchage et viticulture. À noter que dans le département du Nord, elle a été détectée dès l’année 2016.

Selon l’Inrae et le MNHN, le ravageur est «difficile à observer dans les cultures» mais il a pour particularité de se réfugier dans les habitations pendant l’hiver. C’est grâce à deux programmes de sciences participatives (Agiir et INPN-Espèces lancés en 2012 et en 2016) que l’Inrae et le MNHN ont pu collecter les observations de 4000 citoyens et caractériser la présence de cette punaise sur le territoire national. L’Inrae planche désormais sur un nouveau programme de sciences participatives pour surveiller trois autres ravageurs: le hanneton japonais (Popillia japonica), le capricorne à col rouge (Aromia bungii) et le fulgore tacheté (Lycorma delicatula).

À lire aussi : Fraises : enquête sur les punaises

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires