Votre météo par ville

Le contrat, vecteur de sécurité et d’obligations

09-09-2021

Actualité

Vie professionnelle

Afin de sécuriser une opération, il peut être opportun pour les parties de recourir à un contrat. Il est ainsi possible de s’assurer un minimum de revenu et de couvrir le risque prix. Petit rappel pratique sur le fonctionnement de cet engagement réciproque.

Poignée de main, accord, médiation, négociation © A.Tulenkov/Freepik
© A.Tulenkov/Freepik

Les principes directeurs ses contrats sont régis par le Code civil, notamment l’article 1 134 qui dispose que « les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites ». Ainsi, sous réserve de respecter les dispositions d’ordre public, les parties peuvent convenir de leurs relations.

Prendre le temps
de la réflexion

Plusieurs éléments sont nécessaires pour que le contrat soit valide. Il faut un engagement réciproque des parties sur les éléments essentiels de la future relation. Il est également nécessaire que les parties disposent de la capacité juridique ou qu’elles soient habilitées à représenter la structure sociétaire.

Sous réserve des dispositions d’ordre public, il est possible de faire un contrat sur-mesure. De la libre négociation des parties découle la force obligatoire du contrat. Il est donc important de prendre le temps de la réflexion afin d’être certain d’honorer ses engagements.

Zoom sur le contrat coopératif
La coopérative agricole est un modèle d’organisation économique de producteurs qui a pour objectif de mutualiser la production agricole de ses membres. Cette mutualisation permet de négocier plus aisément le prix de vente de la marchandise pour assurer une meilleure rémunération. Ce contrat permet une plus grande souplesse des relations contractuelles grâce à une relation étroite entre les parties.
Dès lors que les parties ont signées un contrat, celles-ci doivent respecter les conditions et obligations pour lesquelles elles se sont engagées. Si l’associé coopérateur ne respecte pas totalement ou partiellement son contrat, des sanctions financières peuvent être prises à son encontre.
Le système coopératif reposant sur un système de mutualisation de la production, la défaillance d’un des membres peut engendrer des répercussions sur l’ensemble des associés coopérateurs.

Les risques du non-
respect du contrat

Si les conventions tiennent lieu de loi ; gare à ceux qui ne respectent pas ces stipulations. En effet, l’article 1 217 et suivant du Code civil envisage les sanctions en cas d’exécution partielle ou d’inexécution du contrat.

En cas de manquement, il est possible de se voir condamner à des dommages et intérêts, d’être poursuivi en exécution forcée en nature, de devoir réparer les conséquences du manquement à son partenaire ou encore à la résolution du contrat. Ne pas respecter son contrat, c’est donc s’exposer à des sanctions sévères et onéreuses.

La force majeure

Si une partie éprouve des difficultés à respecter ses obligations nées du contrat, il est possible d’invoquer la force majeure. Elle est très souvent invoquée devant les tribunaux, mais rarement acceptée.

Toutefois, en agriculture les aléas sont nombreux (climatiques, sanitaires, économiques…). Si dans certains cas il est possible de recourir à la force majeure, cette solution reste limitée à de très rares cas.

Juristes FDSEA 59 Et 62

Lire aussi : Réglementation : la vente d’équidés entre professionnels

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : on a testé… être membre d’un jury de produits laitiers
Un concours de produits laitiers fermiers est organisé à chaque édition de Terres en fête. Cette année, la rédacti [...]
Lire la suite ...

Le potager exemplaire du lycée Louis-Pasteur de Lille
Depuis plusieurs années, les adhérents du club Nature et culture du lycée Louis-Pasteur de Lille travaillent et entre [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires