Votre météo par ville

Cadeaux : Quatre pistes pour acheter local

24-11-2022

Actualité

Consommation

Et si cette année, on concoctait un réveillon vraiment local ? Des cadeaux aux repas en passant par le sapin, nous vous embarquons dans des préparatifs 100 % Nord-Pas de Calais. Première étape, jouer les petits lutins… du coin.

La cahute, à Dunkerque, regroupe une quinzaine de créateurs, producteurs et artisans qui proposent leurs créations festives. © La cahute

Les braderies de l’art

Non, acheter une œuvre d’art n’est pas réservé aux milliardaires. (S’) offrir une œuvre unique, c’est aussi soutenir la création contemporaine locale et parier sur l’avenir. Qui sait si ce jeune chevelu aux doigts tachés ou cette vieille hippie sculptrice ne seront pas les Warhol de demain ? Deux rendez-vous :

– La braderie de l’art à Roubaix. Les 3 et 4 décembre, la Condition publique accueille la trentième édition de ce rendez-vous de « l’art à la portée de tous ». Pendant 24 h non-stop, 150 artistes, designers, makers, bidouilleurs et autres « inventeurs géniaux » créent en direct des œuvres uniques à partir d’un « hyperstock » d’objets et matériaux de récupération en provenance des entreprises locales. Les pièces ainsi créées sont vendues entre 1 et 400 euros pour une palette de cadeaux plus inventifs les uns que les autres.

– Mini-Mammouth. « La petite supérette de l’art » se tient chaque année à Dunkerque. Cette fois les 10 et 11 décembre prochains au Bâtiment de l’Avenir. Fructôse, le collectif d’artistes qui organise l’événement, qui offre la possibilité de repartir avec des impressions, des dessins, petites sculptures et autres créations artistiques insolites moyennant 1 à 100 euros. Les artistes, originaires des Hauts-de-France ou frontaliers, proposeront des créations originales. Une vente aux enchères aura lieu le samedi 10 décembre à 17 h, avec une sélection d’œuvres inédites.

Les boutiques de producteurs et créateurs

Elles fleurissent un peu partout et c’est tant mieux : les boutiques de producteurs et/ou de créateurs peuvent être éphémères ou pérennes. On en trouve désormais dans la plupart des villes. Petit florilège non exhaustif : « La cahute », à Dunkerque, se revendique comme une « boutique de l’économie sociale, solidaire et de l’artisanat ». Une quinzaine de créateurs, producteurs et artisans exposent des produits locaux allant des bijoux en papier japonais aux superbes sapins en bois. En remontant dans les Flandres, « Les 1 001 pattes créatives » est une boutique associative qui réunit une vingtaine de créateurs locaux au Mont Noir. Objectif : « valoriser le fait main ». À Lille, « L’Étiquette » met en avant les créateurs locaux. Une trentaine d’artisans des Hauts-de-France sont exposés dans cette boutique collective. À Lille toujours, « la Boutika » est « une boutique artisanale qui réunit des créateurs sélectionnés pour la qualité de leur travail et leur savoir-faire authentique, proposant des pièces uniques et faites main ».

Les marchés de Noël

Certains s’installent pour plus d’un moins, d’autres le temps d’un week-end : les marchés de Noël peuvent cumuler l’avantage d’une petite virée en famille avec ambiance garantie au son des chants de fêtes réchauffés par un verre de vin chaud, et de faire quelques achats locaux… à condition de ne pas succomber aux objets made in China et autres gadgets qui brillent trop pour être honnêtes.

Parmi les marchés permanents, Arras (du 25/11 au 30/12), Béthune (du 26/11 au 31/12), Calais (du 26/11 au 4/01), Dunkerque (du 26/11 au 31/12), Le Touquet (du 25/11 au 02/01), Lille (du 18/11 au 30/12) ou encore Saint-Omer (du 25/11 au 24/12), Maubeuge (1/12 au 30/12), Valenciennes (jusqu’au 24 décembre).

Sans oublier les marchés qui se tiennent sur une journée ou un week-end, comme à Marquise (3 et 4/12), à Boulogne-sur-Mer (du 9 au 11/12), Wormhout (17-18/12) et dans presque toutes les villes et villages du Nord et du Pas-de-Calais.

Les salons locavores et sites internet dédiés

Vous connaissez peut-être le site ouacheterlocal.fr qui, c’est dans son nom, liste les adresses de fermes des Hauts-de-France proposant leurs productions à la vente directe. Un filtre permet de choisir son rayon alimentaire mais aussi non alimentaire, référençant une douzaine de producteurs d’articles en laine mohair, en fourrure de myocastor ou de plus classiques produits à la cire d’abeille.

Et pour vous simplifier les choses, la troisième édition de Made in Hauts-de-France se tiendra cette année du 9 au 11 décembre à Lille Grand Palais. Gastronomie, créateurs, découvertes… le salon propose pas moins qu’un « voyage dans le meilleur de la région » avec des dizaines d’exposants, dans la halle gourmande ou dans l’espace boutiques, qui ne manqueront pas d’aiguiser les appétits (plus d’infos sur ce site).  

Justine Demade Pellorce

Lire aussi : Local : Une box avec les produits du coin

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Le job est dans le pré !
Terres et Territoires c’est aussi l’emploi agricole, bientôt retrouvez toutes les offres de la région ! Mais en at [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : fin des mesures de restriction dans le Pas-de-Calais
Compte tenu des pluies parfois importantes de ces dernières semaines, le préfet du Pas-de-Calais a décidé de lever t [...]
Lire la suite ...

Numéro 290 : 25 novembre 2022

Sapins : Une saison qui se joue en un mois
C'est officiel : la saison des fêtes a commencé. Après les cadeaux, il est temps de penser au menu et au sapin. À l [...]
Lire la suite ...

Porcs : Une période compliquée dans les Hauts-de-France
L'Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Picardie ont tenu leur assemblée général [...]
Lire la suite ...

Comment imaginer l’élevage porcin de demain ?
L’assemblée générale de l’Union régionale des groupements de producteurs de porcs et Interporc Nord-Pica [...]
Lire la suite ...

Betteraves : On attend du soleil et du vent
Après le soleil, la pluie est aujourd'hui le problème. Dans les temps pour le moment, la récolte de betteraves dans l [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires