Votre météo par ville

Local : Une box avec les produits du coin

23-06-2022

Actualité

Consommation

Pauline Devie, 26 ans, née à Loos-en-Gohelle, a créé sa Box du coin il y a un an. Objectif : mettre en avant les réalisations et produits des Hauts de France, sa région. Une règle dans sa sélection : s’approcher le plus possible du 100 % local .

Pauline Devie a lancé sa box il y a un an. © EP

C’est à Lille, au café Takk, que nous retrouvons Pauline Devie. À 26 ans, cette enfant du pays – née à Loos-en-Gohelle (62) – est désormais sa propre patronne, et ce depuis un an. En juillet 2021, elle lance La Box du coin. Sur le principe des box à thèmes, son but à elle est de mettre en avant les produits de sa région, les Hauts-de-France.

Besoin d’indépendance

Pauline Devie a suivi après le baccalauréat des études de commerce, mais « ça ne (lui) plaisait pas beaucoup, il n’y avait pas assez de créativité. » Elle se spécialise alors dans le merchandising, comprenez l’ensemble des techniques de mise en avant des produits pour inciter le consommateur à acheter. « C’était déjà plus ce qui me correspondait, mais j’étais salariée et j’avais besoin de plus d’indépendance. »

La box idéale

C’est lors d’une discussion avec une amie que l’illumination va avoir lieu : « Mon amie était abonnée à des box beauté et m’expliquait qu’elle n’arrivait pas à utiliser tous les produits qu’elle recevait car c’était souvent le même type d’une box à l’autre. On a alors rêvé de notre box idéale, et c’est là que l’idée de créer ma box est apparue. »

En effet, Pauline Devie se dit que mettre un produit alimentaire, un produit de beauté, un produit lifestyle et un produit zéro déchet dans une seule box peut permettre une plus grande diversité et donc un moindre risque de « produits qui restent au placard. » Le concept est lancé. « Au moment de chercher les produits en eux-mêmes, j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup d’entreprises sur le territoire des Hauts-de-France qui proposaient des choses locales. Notre région est sous-estimée et j’ai voulu mettre en avant ces productions », explique Pauline Devie. Un choix du local qui lui permet d’être en adéquation avec ses valeurs morales et écologiques : La Box du coin est née.

Une sélection en deux temps

Pour ce qui est de la sélection à proprement parler, Pauline Devie le reconnaît elle-même : « Parfois, les produits sélectionnés ne sont pas complètement locaux. Par exemple, je travaille souvent avec une femme qui fait des mélanges de thés et le thé ça ne pousse pas dans les Hauts-de-France ! Je privilégie le 100 % local mais certaines fois ce n’est juste pas possible. »

Aussi, le choix s’opère en deux temps : l’entreprise doit se trouver et embaucher sur le territoire et ensuite, « si la matière première ne vient pas des Hauts-de-France, ça doit être justifié. » Ainsi, c’est surtout avec les produits alimentaires que la jeune femme arrive à proposer du 100 % Hauts-de-France avec par exemple « les produits de l’entreprise Monsieur Biltong, basé à Lomme, qui se fournit chez les producteurs locaux (sauf pour certaines épices) ou les sablés de Sophie Farrugia à Wimereux, qui utilise des œufs, du beurre, de la farine, etc. d’ici. »

Parfois, Pauline Devie découvre aussi des pépites insoupçonnées sur le territoire : « Je travaille avec l’entreprise Bonnet d’âne, à Beaurepaire-sur-Sambre (59), qui produit du lait d’ânesse et en fait des savons, des crèmes pour les mains, du gel douche… » Comme quoi, il n’y a pas que du côté de l’alimentaire que les producteurs des Hauts-de-France ont du talent ! Au total, Pauline Devie a recensé près de 200 partenaires sur le territoire, « mais il y en a sûrement plus que je ne connais pas ! »

Comment être dans la box ?

La jeune femme le répète, « si des producteurs souhaitent voir leur produit dans la box, qu’ils n’hésitent pas à me contacter ! » Pour la suite, Pauline Devie tient à « rencontrer ou au moins discuter avec les personnes, pour établir un lien de confiance et m’assurer que le produit remplisse les conditions. Ensuite, le deal est que l’entreprise me propose un prix intéressant auquel j’achète le produit en échange de quoi, je leur fais tout un plan de communication. » Dans ce dernier : mise en avant du produit sur les réseaux sociaux et la possibilité de réaliser une vidéo de présentation. « L’idée est que le consommateur voit la personne derrière le produit », indique-t-elle.

Une box par saison

Sur son site, on trouve actuellement une box pour cet été mais il reste aussi quelques box Fête des pères… © EP

Dans l’optique de ne pas surcharger le consommateur de produits pour que finalement il ne s’en serve pas, Pauline Devie a choisi de ne pas créer une box par mois et de ne pas utiliser un service d’abonnement. À la place, elle a décidé de réaliser « une box par saison, auxquelles viennent s’ajouter cinq box pour quelques fêtes : la fête des mères, fête des pères, fête des grands-mères, la Saint-Valentin et une pour les professeurs des écoles. Le but est d’en faire une véritable idée cadeau. »

Actuellement, sur le site, la box « Sur les dunes », pour la saison estivale vient d’être lancée. On trouve encore celle pour la fête des pères ou pour les professeurs mais « elles sont en édition limitée. Une fois le stock écoulé, c’est fini. » Pauline Devie propose aussi aux professionnels des box sur mesure pour « changer des paniers garnis ! »

Infos pratiques

Si vous souhaitez que vos produits fassent partie de la prochaine Box du coin, vous pouvez contacter Pauline Devie à l’adresse contact@laboxducoin.fr ou via ses réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook et Instagram).

Pour acheter une box, le tarif oscille entre 30 et 40 € en fonction de la sélection. Il existe également deux formules : une « 2 saisons » à 59,98 € et une « 4 saisons » à 119,96 € (soit 29,99/box + 10 % sur les box à l’unité). Vous pouvez vous procurer la box uniquement sur le site https://www.laboxducoin.fr/

Pour les professionnels, rendez-vous sur la page https://www.laboxducoin.fr/professionnels. Pauline Devie propose un prix ajustable en fonction de ce que vous souhaitez.

Eglantine Puel

Lire aussi : Aider les agriculteurs à développer leurs savons locaux

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Terres en fête : on a testé… être membre d’un jury de produits laitiers
Un concours de produits laitiers fermiers est organisé à chaque édition de Terres en fête. Cette année, la rédacti [...]
Lire la suite ...

Le potager exemplaire du lycée Louis-Pasteur de Lille
Depuis plusieurs années, les adhérents du club Nature et culture du lycée Louis-Pasteur de Lille travaillent et entre [...]
Lire la suite ...

Bonne fête à toutes les mares !
Du 1e au 9 juin, dans le cadre de la fête des mares, plusieurs évènements sont organisés dans le Nord et le Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Recyclage : Bons élèves les agriculteurs ?
Films plastiques, ficelles, bidons vides, big-bags, produits hors d'usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soin [...]
Lire la suite ...

La nature colorée du Jardin des Lianes
Du 31 mai au 2 juin, les Rendez-vous aux jardins proposent à tous de visiter les jardins et parcs du Nord et Pas-de-C [...]
Lire la suite ...

Lait prairies du Boulonnais : Les secrets d’un fromage blanc médaillé
Créée en 2014, la coopérative Lait prairies du Boulonnais ne cesse d'étendre sa gamme de desserts laitiers. Du yaour [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires