Votre météo par ville

Le site de production Harrys de Valenciennes confirme sa spécialisation dans le bio

29-07-2020

Actualité

C’est tout frais

Le groupe Barilla, propriétaire de la marque Harrys, spécialisée dans la boulangerie préemballée, investit dans ses cinq sites de production en France. L’usine de Valenciennes, dans le Nord notamment.

Barilla
Une partie des investissements va concerner le site d’Onnaing, à côté de Valenciennes. Depuis 2018, il se spécialise dans la production de produits bio. © Barilla

33 millions d’euros (M€) vont être investis en France « afin de poursuivre le développement de Harrys », a annoncé le groupe familial Barilla. « Un message fort adressé aux 650 agriculteurs partenaires de notre filière blé, à nos clients partenaires, ainsi qu’à l’ensemble des 1 300 collaborateurs Harrys », assure Miloud Benaouda, président Europe de l’Ouest du groupe Barilla. 

Le plan d’investissement complète les 12 M€ investis chaque année dans la rénovation de l’outil industriel Harrys. 250 M€ ont été investis en France depuis 2013.

Nouvelle ligne viennoiserie bio

Une partie des investissements va donc concerner le site d’Onnaing, à côté de Valenciennes. Depuis 2018, il se spécialise dans la production de produits bio. Les investissements vont permettre de transformer une ligne de production pour fabriquer de la viennoiserie bio, dont les brioches Doo Wap, d’après l’Usine nouvelle. Une spécialisation décidée en réponse aux attentes des consommateurs.

Approvisionnement français

En France, c’est le site de Châteauroux (Indre), plus grand site de production de boulangerie préemballée d’Europe, qui va bénéficier de la majeure partie des investissements (20 M€.) Avec la création d’une nouvelle ligne de production et l’augmentation de 2 000 m2 de ses capacités de stockage.

Harrys, quatrième acheteur de blé meunier en France, achète chaque année 150 000 tonnes de blé à l’échelle nationale. Le site de Valenciennes, consomme 12 000 tonnes de farine tous les ans.

En mai 2018, l’entreprise a décidé de lancer sa filière blé Harrys « moelleux et responsable », pour soutenir l’activité des agriculteurs français. Elle leur propose ainsi une meilleure rémunération et promeut le développement de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. En 2020, 90 % des blés meuniers sont ainsi récoltés dans ce cadre. Objectif 100 % en 2021.

Virginie Charpenet

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Face à la sécheresse, la FNSEA demande « un geste exceptionnel » du gouvernement
Lors d’un entretien à la radio le 11 août 2020, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert a demandé un plan d [...]
Lire la suite ...

Témoignage vidéo : Les Incroyables Comestibles
Cet été, un potager partagé a poussé à Villeneuve-d’Ascq (59), initié par l’association Les Incroyables Co [...]
Lire la suite ...

Canicule : épisode de pollution à l’ozone dans le Nord et le Pas-de-Calais
Quand les grosses chaleurs arrivent, de l’ozone se forme dans l’atmosphère, jusqu’à provoquer des pi [...]
Lire la suite ...

L’allocation de rentrée scolaire versée le 18 août
L’allocation de rentrée scolaire (ARS) sera versée le 18 août prochain aux familles adhérentes à la MSA. L&rsquo [...]
Lire la suite ...

Nord : Une fin de moisson « historique » à Chemy
Faire le lien entre l’appel à la Résistance du général de Gaulle et la résilience des agriculteurs ? C’ [...]
Lire la suite ...

Sécheresse : le report de l’implantation des cultures dérobées est autorisé
« Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denorman [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires