Votre météo par ville

Les salons agricoles regrettent de ne pas être reçus par Julien Denormandie

28-08-2020

Brèves

C’est tout frais

Alors que le Sommet de l’élevage vient d’être annulé (7 au 9 octobre 2020), tout comme la foire de Châlons (4 au 14 septembre 2020) il y a dix jours ; les organisateurs de salons agricoles regrettent de n’avoir pas encore été reçus par le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, depuis sa nomination en juillet.

Portée par le Salon de l’agriculture (Sia), une demande de rencontre émanant de sept salons agricoles (Sia, Space, Innovagri, Terres en fête, Terres de Jim, Foire de Châlons et Sival) a été adressée, cet été, peu de temps après son arrivée au ministère, sans qu’une date ait pu leur être proposée depuis.

Impact économique et international

“Le temps passe, les salons s’annulent et nous n’avons toujours pas de réponse, regrette le président du Sia, Jean-Luc Poulain. Nous ne sommes pas arrêtés sur des demandes en particulier, nous aimerions au moins avoir une discussion. Ces annulations ont un impact économique, non seulement sur les salons, mais aussi, par leur aspect international, sur la profession.”

Interrogé sur la tenue du prochain Sia (prévu du 27 février au 7 mars 2021), Jean-Luc Poulain y croit encore : “Nous nous posons beaucoup de questions, mais nous le préparons comme une édition normale. Et je tiens à ce qu’il se tienne, car la profession a besoin de ce salon.”

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires