Votre météo par ville

Relance : quelle déclinaison pour l’agriculture régionale ?

05-11-2020

Actualité

C’est tout frais

Le volet agricole du plan de relance présenté par le gouvernement en septembre 2020 se met en place au niveau des Hauts-de-France. Différents niveaux d’aides sont envisagés.

Les magasins de producteurs pourraient faire partie des projets soutenus dans le cadre du plan de relance. © DR

La déclinaison régionale du plan de relance présenté par le gouvernement en septembre se met en place. Point de situation pour son volet agricole avec Christian Durlin, président de la commission économique de la chambre d’agriculture des Hauts-de-France.

Comment s’organise le volet agricole du plan de relance dans les Hauts-de-France ?

Christian Durlin : C’est la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf), en lien avec la préfecture de région, qui est l’interlocutrice sur ce dossier. Le travail se fait aussi en partenariat avec le conseil régional. L’objectif est d’articuler les différents dispositifs d’aide existants et à venir.

Actuellement, nous sommes dans une phase de recensement des projets potentiels qui pourraient avoir besoin de soutien. Les projets doivent être déjà assez avancés dans leur élaboration pour être retenus car les délais prévus par le gouvernement sont courts. Les fonds mobilisés doivent être engagés dans les deux ans et dépensés dans les quatre ans.

« Nous avons intérêt à être réactifs pour faire remonter les projets car les premiers arrivés seront sans doute les premiers servis. »

Christian Durlin
Terres et territoires - Christian Durlin - président chambre d'agriculture nord pas de calais
Christian Durlin, président de la commission économique de la chambre d’agriculture des Hauts-de-France

Comment vont s’articuler les aides ?

Il y aura deux niveaux de cadrage des aides. Il y a les aides directement gérées au niveau national, comme l’accompagnement de FranceAgriMer à la modernisation des équipements de pulvérisation. Et celles distribuées au niveau régional.

Quels types de projets sont susceptibles d’être retenus ?

Ils peuvent porter sur des investissements de modernisation dans les exploitations. Sur ce point, il n’est pas exclu qu’une enveloppe du plan de relance abonde le plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE) porté par la Région. On peut aussi citer le montage de nouvelles filières, sur la production de protéines, sur le développement d’outils de transformation… C’est assez large.

Lire aussi : Cotisations : les employeurs agricoles peuvent solliciter les aides jusqu’au 31 novembre

Comment seront-ils sélectionnés ?

Nous avons intérêt à être réactifs pour faire remonter les projets car les premiers arrivés seront sans doute les premiers servis. Nous n’avons pas la prétention d’être exhaustifs mais l’objectif de la chambre d’agriculture est de communiquer sur le plan de relance et de recenser le maximum de projets d’ici la fin de l’année. Les critères précis et le cahier des charges devraient être connus prochainement.

Ce programme de relance intervient dans un contexte toujours compliqué…

Malgré les difficultés, nous devons préparer l’après-Covid, même si la crise n’est pas finie. La volonté de la chambre d’agriculture est d’accompagner tous types de projets, notamment ceux portés par la profession agricole mais également ceux portés par les collectivités.

Propos Recueillis Par Virginie Charpenet

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Lait : forte baisse des investissements industriels liée à la crise sanitaire
« Face à l’incertitude générée par la crise, les entreprises de la filière lait ont mis en pause une part signif [...]
Lire la suite ...

Mal-être agricole : Agri’écoute lance une plateforme de discussion en ligne
Le dispositif d’écoute téléphonique pour les actifs agricoles en difficulté, Agri’écoute, s’est enrichi d’u [...]
Lire la suite ...

Le Crédit agricole crée un fonds d’investissement d’1 Milliard d’euros pour les filières agricoles
Dans le cadre de la présentation, le 1er décembre, de son « projet sociétal », dont les « transitions agricoles et [...]
Lire la suite ...

AG de la MSA : le point sur l’actualité des caisses locales
La MSA Nord-Pas de Calais tenait le 25 novembre à Arras son assemblée générale 2020. Covid, numérisation, budget... [...]
Lire la suite ...

Les cours dévissent pendant que l’inquiétude monte
Depuis l'apparition du variant du Covid Omicron, les marchés des matières premières s'orientent à la baisse. Une ap [...]
Lire la suite ...

Les chambres d’agriculture se réorganisent
Les chambres d'agriculture, par l'intermédiaire de l'APCA, se sont engagées dans un contrat d'objectifs et de perform [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires