Votre météo par ville

Food Creativ : Le fleuron de l’innovation agroalimentaire

06-10-2022

Actualité

Consommation

Une centaine de produits étaient en lice pour la 10 édition du concours Food creativ. Végétal, praticité, durable, local, plaisir : les tendances alimentaires – sources d’inspiration pour les lauréats – sont autant de catégories pour lesquelles cinq prix ont été décernés.

Les lauréats de l’édition 2022 du concours Food creativ ont été récompensés le 4 octobre à Lille. © L. T.

Avec 85 entreprises candidates et 105 produits présentés, l’édition 2022 de Food creativ, parrainée par l’expert en tendances et innovations agroalimentaires Sylvain Zaffaroni, a battu des records de participation.

Depuis 2004, le concours récompense “l’innovation agroalimentaire et illustre les compétences techniques et technologiques en région », résume Frédérique Martin, directrice technique du Certia Interface, aux manettes du concours avec le Comité de promotion Hauts-de-France.

Affichant l’ambition de devenir la première région agroalimentaire à l’horizon 2040, Marie-Sophie Lesne, vice-présidente en charge de l’agriculture a félicité de “jeunes entrepreneurs plein de talents et d’idées. De multiples produits dans l’air du temps sont récompensés, ce qui démontre la qualité du tissu innovant des Hauts-de-France.” Réuni au début de l’été, le jury d’experts multidisciplinaire a jugé le caractère innovant et la qualité gustative avant de sélectionner, parmi les 20 finalistes, les lauréats du cru 2022.

Catégorie “local”

Récompensant une innovation réalisée à partir de matières premières régionales, le prix “local” a été décerné à la Ferm Fabrik et ses chips de blé produites à Itancourt (02).

Betterave rouge et oignon, piment doux fumé ou tomate fraîche aromatisent ces biscuits produits à la ferme. “Nous voulons remettre de la valeur sur les territoires en proposant un produit qui coche les cases emploi, local, direct du producteur et sain », ont souligné les associés de ce projet.

Catégorie “plaisir”

Avec ses biscuits en forme de cuillère, “le couvert de la gourmandise par excellence », Émilie Sarr a séduit le jury qui lui a remis le prix de la catégorie “plaisir”. Cette jeune entrepreneuse hémoise (59) fabrique artisanalement et “avec amour” ses sablés “sains, beaux et bons” et rappelle que les Français consomment 8 kg de biscuits chaque année.

Catégorie “durable”

Pour confectionner ses mini-douceurs café, Mickaël Duvette, créateur de Nogashi, utilise deux produits destinés à la benne : des drêches de brasserie, riches en fibres, et des pellicules argentées des grains de café récupérées chez un torréfacteur. Ses cookies moelleux ont obtenu le prix de la catégorie “durable”.

Lire aussi : Gastronomie : La deuxième vie, goûteuse, de la drêche de brasserie

Catégorie “praticité”

Avec ses tablettes glacées de spiruline, Xavier Delannoy souhaite encourager la consommation de cette microalgue riche à l’état naturel. “Demain, notre objectif est de multiplier les fermes urbaines », vise le créateur d’Etika Spirulina installé à Villeneuve d’Ascq (59). Né aux Philippines, ce projet est également sociétal, en luttant contre la malnutrition.

Catégorie “végétal”

C’est une sauce fabriquée en France à base de légumineuses et 100 % bio qui a obtenu le prix de l’innovation catégorie “végétale” : les lentilles façon bolognaise de Sincera. “Nous voulons montrer que l’on peut manger végétal et très bon”, a indiqué Annabelle Point. L’ingénieure agronome et son équipe veulent participer à la création d’une filière légumineuse. “Le consommateur a aujourd’hui envie d’être acteur de son acte d’achat et recherche des produits pour manger plus sain et plus durable.” La start-up lilloise a été plébiscitée par le vote des consommateurs, plus de 10 000, ce qui lui vaut de doubler son trophée avec le prix du consommateur.

Louise Tesse

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Bois de la Chapelle. La bière fermière qui profite… aux bovins
Installé à Torcy, Aymeric Hubo produit ses bières avec l'orge de la ferme. Depuis 2020, le brasseur de 36 ans élève [...]
Lire la suite ...

Supplément Terres en Fête : 31 mai 2024

Numéro 361 : 19 avril 2024

Numéro 366 : 24 mai 2024

Dunkerquois : Francis Vermersch, sur tous les fronts, l’homme de tous les combats
Champion de l'engagement, Francis Vermersch superpose les casquettes. À presque 70 ans, l'homme aspire désormais à pa [...]
Lire la suite ...

Terres en défis : à vos marques, prêts, partez !
Pour l'édition 2024 de Terres en Fête, le Savoir Vert des agriculteurs a mis au défi les écoles des Hauts-de-France. [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires