Votre météo par ville

Les bienfaits du Lingot du Nord pour renforcer le système immunitaire

18-05-2020

Actualité

Consommation

En temps de crise sanitaire, les Français se sont massivement tournés vers la consommation de fruits et légumes. Le Lingot du Nord n’échappe pas à la règle. Facile à stocker et bon pour la santé, cette spécialité des Hauts-de-France peut tout aussi bien se déguster en été.

Terres et Territoires_lingots du Nord
Les Lingots du Nord sont des haricots blancs, IGP et Label Rouge, cultivés dans la vallée de la Lys. © Qualimentaire.fr

La crise sanitaire aura bouleversé les comportements des consommateurs. Et rappelé l’importance d’une alimentation saine.

« Pour lutter contre les maladies, les produits terreux comme les légumes secs sont conseillés », indique Jean-Marc Brodbeck, président d’Interfel Hauts-de-France.

Les légumineuses présenteraient en effet de nombreux bienfaits pour la santé. Et le Lingot du Nord, spécialité régionale par excellence, fait partie du club.

Riche en fibres et en vitamines B

« Les légumineuses améliorent notre microbiote intestinal et notre digestion (il est bon d’en manger le soir pour s’endormir le ventre plus léger), décrypte Laëtitia Knopik, nutritionniste qui gère trois cabinets de diététiques à Arras, Rouvroy (62) et Lille (59). Les fibres, qui sont des glucides, viennent nourrir les bactéries dont on a besoin pour stimuler l’immunité »,

« C’est un excellent aliment que l’on devrait consommer plus souvent, associé à des céréales », ajoute-t-elle. Le Lingot du Nord est riche en acides aminés, notamment en lysine, et donc en protéines. « Les légumineuses sont bonnes aussi pour les apports en vitamines B et en fer », souligne Cathy Gautier, directrice du Groupement régional pour la qualité alimentaire à Saint-André-lez-Lille (59). 

Terres et Territoires - Siqo _ Nord
Aliments de qualité (Siqo) dans le Nord : Lingot du Nord, lentilles, flageolet vert ou encore quinoa. © Coopérabio_2019

Double labellisation de qualité

Le Lingot du Nord est estampillé du Label Rouge, tout comme son cousin le Flageolet vert. Également sous IGP (indication géographique protégée), il est uniquement produit sur le territoire de la vallée de la Lys. Un sol particulièrement argileux.

Cette variété ancienne, typique de la région, est connue pour son mode de séchage à l’air libre, sur des perroquets. L’air passe entre les gousses, ce qui rend la peau très tendre. « C’est peut-être grâce à ce mode de production et de séchage que les fibres sont protégées et donc d’autant plus présentes. Mais aucune étude ne l’a prouvé », précise Cathy Gautier. 

Recettes estivales

Si les haricots blancs font partie des produits phares de l’hiver, le Lingot du Nord n’a pas dit son dernière mot. Les ventes de légumineuses ont d’ailleurs augmenté pendant le confinement, même après l’arrivée du printemps.

Et il existe des recettes étonnantes, pour toutes les saisons… Des gâteaux où le Lingot du Nord, mixé, remplace la farine, d’autres où, paraît-il, il apporte autant de crémeux qu’une sauce bolognaise.

« Asseman Deprez à Merville (59), l’entreprise de la région qui conditionne le Lingot du Nord, publie des idées de recettes. Notamment des salades estivales », ajoute la directrice du Groupement régional pour la qualité alimentaire.

Le comité de promotion de la chambre d’agriculture en propose aussi sur son site. Alors dans le Nord, il y a de quoi faire pour allier le plaisir et la santé, en hiver comme en été.

Terres et Territoires_ ©leshautsdelices.fr recettes Salade de Lingots du Nord
Salade de Lingots du Nord ©leshautsdelices.fr

Lauren Muyumba

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Plan de relance européen : 15 milliards d’euros supplémentaires pour l’agriculture
La Commission européenne a présenté le 27 mai 2020 une nouvelle proposition pour le cadre financier pluriannuel de l& [...]
Lire la suite ...

Les Gaec éligibles au fonds de solidarité
Dans un communiqué commun, le ministre de l’Économie et des Finances et le ministre de l’Agriculture ont annoncé [...]
Lire la suite ...

Les effets inquiétants du Covid-19 sur la hausse de la famine dans le monde
Si le Covid-19 a tué environ 350 000 personnes à travers le monde, la malnutrition et la famine provoquent la mort de [...]
Lire la suite ...

Soutien local : des aides ouvertes aux entreprises agricoles
Si le monde agricole n'était pas à l'arrêt durant le confinement, il n'en reste pas moins impacté par la crise sanit [...]
Lire la suite ...

Tour d’une Europe agricole frappée par la crise (contenu interactif)
Que se passe-t-il chez nos voisins européens ? Comment les agriculteurs vivent cette crise sanitaire ? Tour d’h [...]
Lire la suite ...

MSA : Vers un rapprochement avec le régime général ?
Dans un rapport rendu public le 26 mai, la Cour des comptes invite la Mutualité sociale agricole (MSA) à "prendre des [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires