Votre météo par ville

« Miammm ! » : l’appli pour manger local facilement

20-07-2023

Actualité

Consommation

« Miammm ! », lauréate du concours Hackathon, veut mettre en lien facilement les consommateurs et les producteurs du coin pour réaliser des recettes 100 % locales.

Issus de différentes formations, les membres de l’équipe de “Miammm !” ont dû collaborer pour aboutir sur leur concept d’application. © Ekino

Manger local et de saison. Ce mantra bien connu de tous est pourtant plus simple à dire qu’à faire : manque de temps, de connaissances, peur du prix… C’est en partant de ce postulat que Dimitri Sircat (Pour un réveil écologique), Olivier Allevi (designer Ekino), Si Thanh Dong (ingénieur Institut photovoltaïque d’Île-de-France, Yuliya Sheichenka (data scientist), Medhi Chattouna (ingénieur Ekino) et Jacques Fos (école de design Nantes Atlantique) ont pensé l’application “Miammm !” dans le cadre du concours Hackathon, organisé par l’entreprise spécialisée dans l’accompagnement numérique Ekino.

Manger bon et bien

Pour l’équipe de “Miammm !”, l’alimentation était « un sujet qui nous tenait à cœur. Bien manger, ça parle à tous les Français », explique Medhi Chattouna. « Notre objectif était de développer une application pour permettre au public de modifier facilement son comportement face au changement climatique, sans être moralisateur », poursuit Yuliya Sheichenka.

Rapidement, l’idée de faciliter « l’alimentation durable en achetant local » s’impose. « Le but est de réconcilier les gens avec leur alimentation », appuie Medhi Chattouna. Pour cela, la petite équipe réfléchit et se dit que le plus compliqué quand on veut cuisiner local est de trouver les ingrédients et les recettes qui vont avec. Aussi, “Miammm !” ne sera pas un simple annuaire des producteurs locaux mais une application de cuisine à part entière.

»Nous souhaitons faire appel à des chefs dans différentes régions qui proposeront des recettes réalisables avec des ingrédients locaux et de saison, explique Yuliya Sheichenka. Ensuite, le consommateur, grâce à la géolocalisation, se verra proposer des recettes dont les ingrédients sont trouvables chez des producteurs près de chez lui. Il pourra, par la suite, partager sa réalisation sur l’appli avec les autres utilisateurs : on compte beaucoup sur le partage pour encourager d’autres personnes à se lancer. « En utilisant la géolocalisation, » on évite la frustration de trouver une recette qui nous plaît pour se rendre compte que les ingrédients ne sont pas disponibles « , ajoute Medhi Chattouna.

Pour le moment, l’équipe ne sait pas précisément comment elle va construire son répertoire de producteurs mais une chose est sûre : » On veut mettre en avant les circuits courts. «

L’application disponible en 2024 ?

L’objectif est que l’application soit disponible en 2024. » Il est trop tôt pour dire si l’application sera estampillée Ekino ou “Miammm !”, explique Amy Charbonnier, directrice de la communication d’Ekino. Mais nous avons à cœur de poursuivre le projet jusqu’à sa réalisation. Nous sommes un groupe numérique qui s’appuie sur l’intelligence collective pour trouver des solutions. Et nous avons la chance d’avoir des expertises variées au sein du groupe pour aborder cette application de la meilleure des manières. «

Encore un peu de flou donc, mais après tout le concours Hackathon est une première : » Nous avions réuni différentes expertises autour d’ateliers de design thinking et nous avions également contacté le collectif d’étudiants “Pour un réveil écologique”, car il nous semblait essentiel d’être accompagné par une association de terrain sur le sujet pour organiser les ateliers avec les participants. Nous espérons que ce hackathon sera le premier d’une longue série. Nous aimons l’idée de rassembler différents univers autour du défi climatique, et de se servir du numérique comme d’un accélérateur. « 

C’est quoi Ekino ?

« Ekino est un groupe qui existe depuis 15 ans qui s’appuie sur la synergie de ses expertises (tech/data/design) pour aider ses clients à s’adapter au monde du numérique. Du conseil à la réalisation, on aide les clients à prendre du recul sur leur organisation, leurs outils, leurs méthodes en prenant en compte les résistances au changement, les silos présents au sein de leur entreprise et les avancées technologiques, explique Amy Charbonnier. Le groupe a l’ambition d’être un acteur positif du digital et la volonté de développer des solutions qui ont un réel impact. Tant sur la société que sur les individus. »

Eglantine Puel

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

T&T Junior : Dis, comment on fait de la glace ?
Avec Terres et Territoires junior nous choisissons de t’expliquer chaque mois la production d’un aliment du [...]
Lire la suite ...

Numéro 372 : 5 juillet 2024

Série de l’été : Le bocage, c’est aussi dans les Flandres (2/9)
Cet été, Terres et Territoires vous emmène à la découverte des milieux naturels du Nord-Pas de Calais avec le Conse [...]
Lire la suite ...

Marchés du Nord-Pas de Calais : Clairmarais, artisanal et (para) aquatique
Au mois de juillet, Terres et Territoires vous propose de découvrir des marchés emblématiques du Nord-Pas de Calais. [...]
Lire la suite ...

Législatives 2024 : Le Rn en tête dans le Nord-Pas de Calais
Dimanche 7 juillet, quelque 1,5 million de votes ont été exprimés dans les urnes du Nord et du Pas-de-Calais. Alors [...]
Lire la suite ...

Lin : variétés, conduite… le rendu des essais 2024
L'AGPL, syndicat des producteurs de lin du Nord et du Pas-de-Calais, a présenté le rendu de ses essais variétaux et c [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires