Votre météo par ville

Influenza aviaire détectée en Belgique, sept communes du Nord placées sous surveillance

30-11-2020

Actualité

Élevage

Le préfet du Nord annonce la détection d’un cas d’influenza aviaire à Menin. La ville belge se situe le long de la frontière avec le département du Nord. Sept communes sont ainsi placées sous surveillance.

volailles, poule , poulet élevage © Pixabay
Les communes de Comines, Wervicq-sud, Bousbecques, Halluin, Roncq, Linselles et Neuville-en-Ferrain son concernées. © DR

Dans un communiqué de presse du 27 novembre 2020, le préfet du Nord annonce qu’un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de type H5N5 a été déclaré dans un élevage en Belgique, à Menin.

“Le foyer a été identifié dans une exploitation de poulets de chair, suite à la constatation de mortalités légèrement en hausse parmi les volailles détenues”, précise le communiqué. Le virus identifié sur ce foyer en Belgique est différent de celui qui a été isolé en Corse et dans les Yvelines.

Un autre foyer avait déjà été identifié en Belgique à la mi-novembre, mais sur des animaux sauvages.

Lire aussi : Un nouveau cas détecté dans les Yvelines

Sept communes du Nord sous surveillance

Toutes les volailles du foyer détecté ont dû être euthanasiées par les autorités belges. Des zones de protection (3 km) et de surveillance (10 km) ont également été délimitées autour du foyer.

De ce fait, la zone de surveillance inclut sept communes du département du Nord : Comines, Wervicq-sud, Bousbecques, Halluin, Roncq, Linselles et Neuville-en-Ferrain.

Signalement de tout signe clinique, et autres mesures

Au sein de cette zone de surveillance, les mesures suivantes s’appliquent :

  • confinement de tous les oiseaux et volailles ;
  • déclaration des détenteurs d’oiseaux et volailles, auprès de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) pour les professionnels, pour les particuliers auprès des mairies ou sur Internet via la procédure suivante : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/ ;
  • signalement de tout signe clinique ou de mortalité à la DDPP ou auprès de votre vétérinaire sanitaire ;
  • mise en œuvre des mesures de biosécurité adaptées pour éviter la diffusion de la maladie ;
  • stricte limitation du transport des oiseaux dans ces zones, avec un nettoyage et une désinfection minutieuse des véhicules autorisés à circuler.
Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Emploi agricole : Difficulté de plus en plus répandue à recruter des CDD
Dans son enquête annuelle sur l’emploi agricole réalisée pour la FNSEA, l’Ifop constate que la part des e [...]
Lire la suite ...

Bovins : Bruno Le Maire «prêt à travailler» sur un «plan de relance»
Le ministre de l’Économie a rencontré, ce 5 juin, les représentants de la filière bovine. Auprès desquels il [...]
Lire la suite ...

Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires