Votre météo par ville

Les cours de la poudre de lait se stabilisent

04-05-2020

Brèves

Élevage

Ce n’est pas de la poudre aux yeux : les cours de la poudre de lait arrêtent leur dégringolade. Gérard You, économiste à l’Idele, a souligné lors d’un webinaire le 30 avril 2020 que « les cours de la poudre maigre étaient stabilisés ».

Les cotations françaises de poudre de lait écrémé ont augmenté de 40 € la tonne en semaine 17 après avoir chuté de 28 % en à peine six semaines du fait des conséquences de l’épidémie de Covid-19. Désormais, 210 € la séparent du seuil d’intervention fixé à 1698 € la tonne.

Au niveau européen, les cours ont également arrêté de diminuer. Ils se sont redressés de 1,6 % sur la semaine 17 à 1940 € la tonne, estime la Commission. « C’est plutôt favorable pour la suite, mais rien ne nous dit que l’on en restera à ce niveau-là. On se prépare à des jours difficiles », tempère l’économiste.

Prudence, tout de même

Entre une production laitière européenne dynamique qui ne présente pas de « signes forts de freinage à court terme » et une demande ralentie tant au sein du marché européen qu’à l’export, « l’intervention pourrait être déclenchée avant l’été », estime-t-il.

Retrouvez ci-dessous la vidéo du webinaire de l’Idele :

Animé par Gérard You et Jean-Marc Chaumet, respectivement responsable du service Économie des filières de l’Institut de l’élevage et chef de projet conjoncture laitière.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Dunkerque-Port inaugure son terminal à destination de l’Irlande
La nouvelle ligne maritime Dunkerque-Irlande a été célébréeau terminal du port de Dunkerque lundi 11 octobre, en p [...]
Lire la suite ...

Édouard Chouteau veut décrocher l’étoile
Depuis juin 2020, Édouard Chouteau est le nouveau chef du restaurant La Laiterie à Lambersart (59). Amoureux des prod [...]
Lire la suite ...

Des agriculteurs excédés par les dégâts de sangliers
À l'initiative de la FDSEA du Pas-de-Calais, une rencontre a été organisée mercredi 6 octobre avec le directeur de [...]
Lire la suite ...

Abattoir de Valenciennes : « La sous-préfecture nous a posé un lapin »
La sous-préfecture de Valenciennes s’est engagée, jeudi 14 octobre, à entamer des discussions avec la direction [...]
Lire la suite ...

Elles croquent le sexisme à la ferme
La bande dessinée « Il est où le patron ? », réalisée par cinq paysannes et la dessinatrice Maud Bénézit, redo [...]
Lire la suite ...

Ces femmes qui font vivre le territoire
À l'occasion de la Journée internationale des femmes rurales ce 15 octobre, nous vous proposons de prendre des nouvel [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires