Votre météo par ville

ZNT : un mois pour consulter les chartes départementales d’engagements

23-03-2020

Actualité

Culture

La chambre d’agriculture a rédigé des chartes d’utilisation de produits phytosanitaires pour le Nord et le Pas-de-Calais. Elles doivent permettre, entre autres, de réduire les distances de ZNT prévues par la loi. Une concertation publique avant leur adoption est ouverte jusqu’au 24 avril 2020. À vos claviers.

Les agriculteurs du Nord et du Pas-de-Calais sont invités à participer à la consultation publique lancée le 23 mars concernant les chartes départementales. © Maire-Annick Carré

Le 1er janvier 2020 était marqué par une évolution réglementaire concernant les zones de non-traitement à proximité des habitations.

En réaction, les organisations professionnelles agricoles ont élaboré des chartes d’engagements des utilisateurs agricoles de produits phyto. Le but ? Mieux concilier l’évolution des pratiques agricoles et la présence d’habitations à proximité des champs. L’ambition est aussi de permettre aux agriculteurs de réduire les distances de ZNT sous certaines conditions et engagements.

Conformément aux dispositions réglementaires, chacune des chartes doit faire l’objet d’une approbation par le préfet de département. Mais avant cela, les textes doivent être consultables pendant un mois par les deux parties : ruraux et agriculteurs.

Les concertations publiques sont accessibles ici :

À partir de ces liens, chacun pourra accéder au dossier de concertation du projet de charte avec sa notice de présentation et un certain nombre de pièces réglementaires.

Chacun pourra également faire part de ses observations (non visibles sur le site). La chambre d’agriculture conseille aux agriculteurs de « renseigner l’ensemble des champs proposés tout en sachant que certains d’entre eux ne sont pas obligatoires”. Elle pourra ainsi mieux analyser les remarques. La consultation est ouverte jusqu’au 24 avril 2020.

Pour plus d’informations sur la réglementation, lire aussi notre article au contenu interactif : ZNT, une question de distances

“Mieux vivre ensemble”

L’objectif, écrit la chambre d’agriculture interdépartementale, est celui du “mieux vivre ensemble, dans un contexte de nécessaire cohabitation entre :

  • les habitants qui voient la campagne comme leur espace de respiration et de qualité de vie.
  • les agriculteurs qui, par leur activité professionnelle, entretiennent ces paysages de qualité et contribuent à l’attractivité de nos territoires. À la condition de pouvoir vivre de leur métier.

Ces deux chartes s’inscrivent donc dans la recherche de convergences plutôt que de divergences.” Le décret prévoit que ces chartes soient validées avant le 30 juin 2020.

La charte d’engagements des utilisateurs agricoles de produits phyto a une portée réglementaire, et vient en complément de la charte de bon voisinage signée le 9 décembre 2019 entre le Département du Nord, la Région et les associations des maires, qui est avant tout un engagement politique.

Lucie Debuire

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Ils proposent des tests de sols en magasins
Les élèves de l'Institut d'Hazebrouck ont proposé des tests de sol dans trois magasins Gamm Vert du Nord vendredi 5  [...]
Lire la suite ...

Maladie. Paratuberculose : Le GDS 62 veut l’éliminer
Ce n'est pas une maladie nouvelle dans le Pas-de-Calais, mais le Groupement de défense sanitaire du département souhai [...]
Lire la suite ...

Numéro 359 : 5 avril 2024

Phytosanitaires : à Lorgies, la quête de solutions
La ministre déléguée auprès du ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Agnès Pannier-Runacher [...]
Lire la suite ...

Inondations : à Norrent-Fontes, une retenue collinaire pour limiter le risque
Une retenue collinaire a été inaugurée le 2 avril à Norrent-Fontes près de Béthune. L'objectif est de limiter le [...]
Lire la suite ...

Politique. Dotation globale de fonctionnement : plus mais toujours pas assez
27 milliards d'euros : c'est la dotation globale de fonctionnement versée par l'État aux collectivités pour 2024. 7 [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires