Votre météo par ville

Covid-19 : le solde commercial agroalimentaire français a chuté

22-06-2020

Brèves

C’est tout frais

Après un recul de 55 millions d’euros sur le mois de mars 2020, l’excédent commercial agroalimentaire français a chuté de 312 millions d’euros en avril (par rapport à avril 2019), pour atteindre 563 millions d’euros, selon une note de conjoncture publiée le 16 juin 2020 par le ministère de l’Agriculture.

Diminution des exportations, sauf pour les céréales

La diminution des importations de 10 % à 4,4 milliard d’euros ne compense pas celle des exportations de 14 % à 4,9 milliards d’euros. « Dans le contexte de crise sanitaire du Covid-19 et d’arrêt des activités non-essentielles en France et dans le monde, les échanges se contractent de nouveau », explique les statisticiens.

Dans le détail, le solde des produits agricoles bruts est en hausse de 40 millions d’euros, sur un an, à 370 millions d’euros. Ceci grâce à de bonnes performances vers les pays tiers, une baisse des importations de produits de la mer et une hausse des exportations de céréales.

Baisse du côté des produits transformés

À l’inverse, le solde commercial des produits transformés diminue de 352 millions d’euros par rapport à avril 2019 et atteint 189 millions d’euros en avril 2020. Les exportations de vins, de champagne et de spiritueux se sont en effet effondrées. Côté importation, les achats de viandes et produits de l’abattage notamment de viande bovine, de produits laitiers et de boissons apparaissent particulièrement en baisse.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Les grains 2021 passés au peigne fin
Terminée il y a seulement deux semaines, la moisson 2021 restera dans les annales mais pour de mauvaises raisons. Peu d [...]
Lire la suite ...

Un besoin «urgent» de hausse du prix du lait, selon la FNPL
«Des hausses de prix significatives sur les produits laitiers sont urgentes !», clame la FNPL (producteurs laitiers, F [...]
Lire la suite ...

Influenza aviaire: vigilance dans le Nord de la France
Mis à jour le 17 septembre 2021 Après le Nord et l’Aisne, c’est au tour du Pas-de-Calais de prendre des me [...]
Lire la suite ...

Alimentation animale :  » L’augmentation doit se répercuter en cascade jusqu’au prix au consommateur »
Gaël Peslerbe, président de Nutiarche, association qui regroupe les fabricants d'aliments du bétail au Nord de Paris, [...]
Lire la suite ...

La chasse et ses actions environnementales
Dimanche 19 septembre, c’est l’ouverture générale de la chasse. L’occasion de mettre en lumièr [...]
Lire la suite ...

Meunerie : « Une qualité des blés régionaux correcte, mais disparate »
Meunier et PDG des Moulins du Nord, situés à Aire-sur-la-Lys (62) et Leforest (59), Olivier Dubois subit de plein foue [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires