Votre météo par ville

Covid-19 : le solde commercial agroalimentaire français a chuté

22-06-2020

Brèves

C’est tout frais

Après un recul de 55 millions d’euros sur le mois de mars 2020, l’excédent commercial agroalimentaire français a chuté de 312 millions d’euros en avril (par rapport à avril 2019), pour atteindre 563 millions d’euros, selon une note de conjoncture publiée le 16 juin 2020 par le ministère de l’Agriculture.

Diminution des exportations, sauf pour les céréales

La diminution des importations de 10 % à 4,4 milliard d’euros ne compense pas celle des exportations de 14 % à 4,9 milliards d’euros. “Dans le contexte de crise sanitaire du Covid-19 et d’arrêt des activités non-essentielles en France et dans le monde, les échanges se contractent de nouveau”, explique les statisticiens.

Dans le détail, le solde des produits agricoles bruts est en hausse de 40 millions d’euros, sur un an, à 370 millions d’euros. Ceci grâce à de bonnes performances vers les pays tiers, une baisse des importations de produits de la mer et une hausse des exportations de céréales.

Baisse du côté des produits transformés

À l’inverse, le solde commercial des produits transformés diminue de 352 millions d’euros par rapport à avril 2019 et atteint 189 millions d’euros en avril 2020. Les exportations de vins, de champagne et de spiritueux se sont en effet effondrées. Côté importation, les achats de viandes et produits de l’abattage notamment de viande bovine, de produits laitiers et de boissons apparaissent particulièrement en baisse.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Numéro 316 : 1 juin 2023

Numéro 315 : 26 mai 2023

Numéro 314 : 19 mai 2023

Raphaël Degenne : « Pour ne pas subir la science, il faut la comprendre »
Ombelliscience est une association fédérant une soixantaine d'acteurs scientifiques des Hauts-de-France. Son objectif [...]
Lire la suite ...

Sortie : À la découverte du cheptel d’Eden 62
Eden 62, le syndicat mixte en charge de la protection des espaces naturels sensibles, souffle sa 30 bougie cette année. [...]
Lire la suite ...

Damien Carlier : “Les changements climatiques remettent en cause la sécurité fourragère des exploitations”
Face aux conditions climatiques marquées par un printemps humide et froid, la pousse de l’herbe s’exprime t [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires