Votre météo par ville

Le secteur de l’éthanol veut être davantage associé au plan « automobile »

03-06-2020

Brèves

C’est tout frais

Il y a quelques jours, le président de la République présentait son Plan automobile. La filière de l’éthanol demande à être davantage associée à la décarbonisation des transports.

Une solution issue de l’agriculture française

Le plan automobile « se concentre sur l’électrification des véhicules. Mais omet de le compléter par des solutions de mobilité durable locales et d’intérêt stratégique », déplore la filière française du bioéthanol. Pourtant, cette filière offre « une solution d’énergie renouvelable déjà disponible, issue de l’agriculture française et produite dans nos territoires ».

Faire évoluer la réglementation européenne

Dans un communiqué du 29 mai 2020, la collective du bioéthanol déplore que « les constructeurs ne soient pas suffisamment incités à développer des versions flex-fuel E85 par la règlementation européenne ». Celle-ci « mesure le CO2 seulement en sortie de pot d’échappement ».

« La règlementation actuelle ne se pose pas la question de savoir d’où vient le carbone », qu’il soit renouvelable ou non. C’est ce que commente, en marge du communiqué, le SNPAA. Ce Syndicat national des producteurs d’alcool agricole est une composante de la collective du bioéthanol.

Or, « grâce à l’absorption du CO2 par les plantes, dont est issu le bioéthanol, les émissions nettes du Superéthanol-E85 sont réduites de près de moitié par rapport à l’essence fossile », reprend le communiqué.

La collective propose la prise en compte du bilan-carbone en analyse de cycle de vie des véhicules. « Les constructeurs sont demandeurs de ce changement au niveau européen. La filière appelle donc le gouvernement à jouer un rôle moteur dans l’évolution de cette réglementation européenne« .

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Un plan de relance à 1,3 milliard d’euros pour les Hauts-de-France
Le conseil régional a voté le 30 juin un plan de relance de 1,3 milliard d'euros pour aider les entreprises des Haut [...]
Lire la suite ...

Qualité de l’air : les résidus de pesticides sous surveillance
De juin 2018 à juillet 2019, la France a surveillé les résidus de pesticidesprésents dans l'air. Dans les Hauts-de [...]
Lire la suite ...

Qui est Julien Denormandie, le nouveau ministre de l’Agriculture ?
À quelques jours près, Didier Guillaume n’aura pas eu le temps de finaliser sa réforme de la gestion des risque [...]
Lire la suite ...

La fédération Norlink portée sur les fonts baptismaux
Fédérer les ports mais aussi tous les acteurs des chaînes logistiques de la région Hauts-de-France pour répondre au [...]
Lire la suite ...

Plus d’une poule pondeuse sur deux élevée en plein air
La filière des œufs a atteint cette année son objectif de 50 % de poules élevées en système alternatif, avec deux [...]
Lire la suite ...

La solidarité paille s’organise dans le Nord et le Pas-de-Calais
Faute de fourrages et de paille, certains éleveurs se demandent comment ils vont passer l’hiver. Les FDSEA et JA [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires