Votre météo par ville

Les éleveurs devront nommer un référent «bien-être animal» d’ici 2022

22-12-2020

Brèves

C’est tout frais

Dès le 1er janvier 2022, les éleveurs de porcs et de volailles devront désigner un responsable « bien-être animal ».

Un décret paru au Journal officiel le 20 décembre prévoit que d’ici le 1er janvier 2022, «tout responsable d’un élevage désigne au sein de son personnel une personne formée au bien-être animal».

Cette personne sera «notamment chargée d’y sensibiliser les personnes exerçant leur activité en contact avec les animaux». D’après le texte, le ministre de l’agriculture peut aussi «imposer aux éleveurs professionnels le suivi de formations à la mise en œuvre de pratiques d’élevage respectueuses du bien-être animal».

Ce décret vient concrétiser une annonce faite le 28 janvier 2020 par Didier Guillaume. Le dossier de presse indiquait que le gouvernement comptait «désigner dans chaque élevage de volailles et de porcs un référent en charge du bien-être animal avec formation spécifique obligatoire».

Par ailleurs, le décret paru le 20 décembre interdit de «mettre en œuvre des techniques d’élevage susceptibles d’occasionner des souffrances inutiles aux animaux compte tenu de la sensibilité de l’espèce concernée et du stade physiologique des animaux».

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Savon artisanal : ça bulle dans les Weppes
Antoine Waymel a lancé, à Hantay (59), son atelier de fabrication de savons. Petit-fils d'agriculteurs, cet ancien cha [...]
Lire la suite ...

« Le concours bovin à huis clos n’aurait pas eu de sens, nous devons être patients »
Avec 17 participations et presque autant de prix remportés, Xavier Cuvillier, éleveur de vaches rouge flamande à Bé [...]
Lire la suite ...

Xavier Niel et Audrey Bourolleau vont ouvrir une école d’enseignement agricole
L’homme d’affaires Xavier Niel et l’ancienne conseillère agricole du président de la République Aud [...]
Lire la suite ...

Agtech: 2020 «année explosive», l’amont agricole lève plus d’argent que l’aval
«Une année explosive», résume AgFunder dans son bilan 2020 des start-ups agricoles publié le 24 février 2021. Les [...]
Lire la suite ...

Quatre marchés rejoignent le réseau « Marchés de l’Avesnois® »
Les marchés d'Aulnoye-Aymeries, de Felleries, de Féron et de Fourmies rejoignent cette année le réseau Marchés de l [...]
Lire la suite ...

CIPC : les aides à la rénovation des bâtiments se précisent
Les discussions sont encore en cours, mais l'enveloppe des aides pour l'adaptation des bâtiments de stockage à l'inter [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires