Votre météo par ville

Pommes de terre : les achats toujours en hausse

14-05-2020

Brèves

Consommation

Les achats de pommes de terre par les Français ont continué à progresser en avril 2020. Ils sont en hausse de 30 % en volume par rapport à avril 2019. « La période de confinement s’est traduite par un fort engouement des ménages pour la pomme de terre fraîche », constate l’interprofession de la pomme de terre (CNIPT).

Cette hausse de la demande ne s’est pas traduite par une tension sur les prix. Le prix moyen des pommes de terre achetées (1,17 €/kg en grande distribution) est en retrait de 2,5 % par rapport à l’année précédente.

Tous circuits de distribution confondus

Tous les magasins traditionnels ont enregistré une croissance exceptionnelle, avec une évolution notable dans les commerces de proximité et le drive.

Ainsi, les achats dans la grande distribution ont progressé de 35 % sur an. Avec d’importants écarts selon les différents formats au sein de la GMS : + 68 % pour les magasins de proximité ; + 50 % pour les supermarchés ; + 158 % pour le commerce en ligne (avec la livraison à domicile ou le drive) ; et seulement + 16 % pour les hypers.

Les circuits spécialisés (primeurs, marchés) doivent se contenter d’un modeste + 8,4 %, conséquence de la fermeture de nombreux marchés (- 41 % sur ce segment). En cumul depuis le début de la campagne (août 2019), les quantités de pommes de terre achetées par les ménages sont en hausse de 4,4 %.

Évolution des comportements des ménages

Pour cette période de déconfinement progressif qui vient de commencer, « les acteurs du marché sont dans l’expectative quant à l’évolution des comportements des ménages. Une partie des Français ayant subi une perte de revenus, ils se verraient donc obligés de faire des arbitrages dans leurs achats alimentaires », estime le CNIPT.

Par ailleurs, beaucoup d’acheteurs sont dans une démarche d’achats plus responsables (local, origine France, qualité, …). « Dans ce contexte, les primeurs françaises, dont les volumes vont atteindre des niveaux significatifs à partir de la mi-mai, pourraient tirer leur épingle du jeu », conclut le CNIPT.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Plan de relance européen : 15 milliards d’euros supplémentaires pour l’agriculture
La Commission européenne a présenté le 27 mai 2020 une nouvelle proposition pour le cadre financier pluriannuel de l& [...]
Lire la suite ...

Les Gaec éligibles au fonds de solidarité
Dans un communiqué commun, le ministre de l’Économie et des Finances et le ministre de l’Agriculture ont annoncé [...]
Lire la suite ...

Les effets inquiétants du Covid-19 sur la hausse de la famine dans le monde
Si le Covid-19 a tué environ 350 000 personnes à travers le monde, la malnutrition et la famine provoquent la mort de [...]
Lire la suite ...

Soutien local : des aides ouvertes aux entreprises agricoles
Si le monde agricole n'était pas à l'arrêt durant le confinement, il n'en reste pas moins impacté par la crise sanit [...]
Lire la suite ...

Tour d’une Europe agricole frappée par la crise (contenu interactif)
Que se passe-t-il chez nos voisins européens ? Comment les agriculteurs vivent cette crise sanitaire ? Tour d’h [...]
Lire la suite ...

MSA : Vers un rapprochement avec le régime général ?
Dans un rapport rendu public le 26 mai, la Cour des comptes invite la Mutualité sociale agricole (MSA) à "prendre des [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires