Votre météo par ville

Grandes cultures : grand écart dans les récoltes

17-08-2020

Actualité

Culture

Baisse des productions de céréales à paille. Reprise en maïs. Baisse confirmée de la production de colza et forte progression du tournesol. Récolte record pour les pommes de terre. Telles sont les dernières estimations récemment présentées par le ministère de l’Agriculture.

Terres et Territoires - agriculture - récolte
La baisse de production de blé tendre est la conséquence de l’ajustement en baisse des surfaces. Et surtout, du rendement moyen national. ©Pixabay

Dans sa note Agreste sur l’état des cultures et des récoltes au 1er août 2020, le ministère de l’Agriculture apporte plusieurs modifications, attendues, à ses premières prévisions de juillet.

Récolte en baisse pour les céréales à paille

Elles concernent notamment les céréales à paille, dont la baisse de récolte s’accentue. Ainsi, la production de blé tendre est ramenée de 31,3 à 29,7 millions de tonnes (Mt), conséquence de l’ajustement en baisse des surfaces, mais surtout du rendement moyen national. Ce dernier est réduit à 68,3 q/ha, soit près de 11 q de moins que l’an dernier.

Cette récolte serait inférieure de 24,9 % à celle de 2019 et de 15,9 % à celle de la dernière moyenne quinquennale. En dehors de la récolte exceptionnellement basse de 2015-2016 (27,5 Mt), il faut remonter à 2003-2004 pour trouver une récolte française sous le seuil de 30 Mt.

Malgré une légère reprise des emblavements (+ 2,5 % sur 2019, sauf dans les régions “traditionnelles” du Sud de l’hexagone), la prévision de production de blé dur a dû être revue en baisse après une nouvelle réduction du rendement. Celui-ci est estimé à 51,6 q/ha, 12 q de moins que l’an dernier. Et la récolte prévue à 1,3 Mt, en retrait de 17 % sur l’an dernier et de 27 % sur la moyenne quinquennale.

L’estimation de la production d’orge a été diminuée de 1 Mt par rapport à l’annonce de juillet, pour s’établir à 11,3 Mt. Soit un recul de 17,8 % sur 2019 et 3,5 % sur la moyenne quinquennale. Le rendement moyen national tombe à 57,4 q/ha, contre 70,7 l’an dernier et 61 annoncé en juillet 2020.

Reprise en maïs

Les premières prévisions de production de maïs grains sont encore très prudemment formulées à 14,4 Mt (dont 268 000 t de semence). Ce qui signifierait une reprise de 10,8 % sur 2019 et de 1 % sur la moyenne 2015-2019. Le rendement étant espéré à 88,7 q/ha. La récolte de maïs fourrage pourrait atteindre 17,3 Mt.

Terres et Territoires - maïs
Les premières prévisions de production de maïs grains annoncent une reprise de 10,8 % sur 2019. ©Pixabay

Le soja poursuit sa progression

S’agissant des oléagineux, la faiblesse de la récolte de colza, annoncée il y a un mois, s’accentue légèrement avec 3,33 Mt, 4,8 % de retrait sur la précédente récolte et 35,7 % de moins que la moyenne quinquennale.

En cause : les excès d’eau et de sécheresse, une gestion difficile des ravageurs. Cependant, les teneurs en huile sont meilleures en 2020 que l’an dernier. En revanche, avec 1,78 Mt prévues, la production de tournesol augmenterait de 37,4 % sur 2019 et de 31,3 % sur la moyenne quinquennale.

L’expansion de la culture du soja se poursuit. Avec 199 000 t envisagées, la récolte 2020 dépasserait celle de l’an dernier de 16,3 % et la moyenne quinquennale de 45,1 %.

La récolte de protéagineux, qui s’achève, a été peu modifiée par rapport à juillet. Avec 890 000 t, dont 696 000 t de pois et 177 000 de féveroles. La baisse des rendements a annulé la sensible hausse des surfaces.

Nouveau record pour les pommes de terre

La prévision de récolte de pommes de terre de conservation atteint un nouveau niveau record de 6,62 Mt. En hausse de 1,2 % sur celui de 2019 et de 13,9 % sur la moyenne 2015-2019. La récolte de pommes de terre de féculerie progresserait de 1,9 % en un an, pour atteindre le million de tonnes.

Le ministère de l’Agriculture n’apporte pas d’information nouvelle sur la betterave industrielle, rappelant simplement l’estimation de surface à 423 000 ha, en repli de 24 000 ha sur 2019.

Une campagne culturale “hors-normes”
Selon FranceAgriMer et Arvalis-Institut du végétal, les conditions de cette campagne culturale ont été “hors-normes” et marquées par les excès de pluie automnale et la sécheresse printanière. C’est ce qui explique des rendements très hétérogènes, pouvant aller du simple au triple pour le blé tendre, par exemple. Et une baisse globale des productions. En revanche, sur le plan qualitatif, les premiers bilans sont satisfaisants.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Noël autrement (4/4). De garde avec les soignants
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Noël autrement (3/4). Une fête aux accents d’ailleurs
À l'approche de Noël, nous sommes allés à la rencontre de personnes qui célèbrent cette fête de manière différe [...]
Lire la suite ...

Émilie roibet, itinéraire d’une reconversion bien pensée
Architecte paysagiste de formation, Émilie Roibet a quitté ses bureaux lillois pour créer sa ferme florale "À l'ombr [...]
Lire la suite ...

Une Cuma qui a le sens de l’accueil
Localisée à Bois-Bernard, la Cuma " L'accueillante " est confrontée aux départs en retraite de ses membres, souvent [...]
Lire la suite ...

DOSSIER ÉNERGIE. À la centrale de Lens, le bois devient énergies
Unique dans la région, par son genre et sa taille, la centrale de cogénération de Lens produit à la fois de l'élect [...]
Lire la suite ...

Inondations : après la pluie, se reconstruire
Une semaine après les premières crues, le Pas-de-Calais tente d'émerger peu à peu, malgré la menace de nouvelles in [...]
Lire la suite ...

Inondations : 50 millions d’euros pour les collectivités sinistrées
Le chef de l'État en déplacement à Saint-Omer et à Blendecques, le mardi 14 novembre, a annoncé un plan d'aide pou [...]
Lire la suite ...

À la ferme du Major, “on crée de l’énergie”
La ferme d'insertion du Major, à Raismes, emploie 40 hommes et femmes éloignés de l'emploi pour leur permettre, en ac [...]
Lire la suite ...

Jean-Marie Vanlerenberghe : « L’attentat à Arras a souligné les failles du dispositif »
Ancien maire d'Arras et doyen du Sénat, Jean-Marie Vanlerenberghe réclame « une réponse ferme » mais dans le resp [...]
Lire la suite ...

Changer de goût et agir pour le futur
Plus saine, plus durable, plus accessible, l'alimentation de demain doit répondre à d'innombrables défis. À l'occasi [...]
Lire la suite ...

Retour sur la première édition du championnat international de la frite
Le premier championnat international de la frite s'est déroulé à Arras le samedi 7 octobre 2023. Soleil et ambiance [...]
Lire la suite ...

Jean-Paul Dambrine, le patron sensas’
Il est l'icône de la frite nordiste. À 75 ans, Jean-Paul Dambrine, fondateur des friteries Sensas et président du jur [...]
Lire la suite ...

Quatre lycéennes d’Anchin à la conquête de l’Andalousie
Iris, Angèle, Louise et Eulalie, lycéennes à l'Institut d'Anchin, ont passé trois semaines caniculaires près de Sé [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Nord, plusieurs nuances de rose, plusieurs nuances de bleu : l’éparpillement façon puzzle
Avec 11 sièges à pourvoir, c’est le département à renouveler le plus grand nombre de sièges derrière Paris : le [...]
Lire la suite ...

Élections sénatoriales : dans le Pas-de-Calais, la droite (presque) unie, la gauche en ordre dispersé et l’éventualité du Rassemblement National :
Pour les prochaines élections sénatoriales, les gauches ne font pas bloc dans le Pas-de-Calais. La droite, elle, table [...]
Lire la suite ...

Concours : Mélodie Lehoucq, jeune championne de dessert
À 18 ans, Mélodie Lehoucq a terminé 5 du championnat de France du dessert catégorie juniors. La championne régional [...]
Lire la suite ...

Plan Bio : Rencontre entre acteurs des territoires
Organisée par la région Hauts-de-France et la Draaf, une rencontre des territoires bio s'est tenue le mardi 21 mai dan [...]
Lire la suite ...

Sélection : Le Boulonnais comme passion
Marie-Laure et Jean-Pierre Longueval élèvent et sélectionnent des moutons du Boulonnais depuis un peu plus d'une déc [...]
Lire la suite ...

Portrait : Julien Tourtelot, le footballeur maraîcher
À 27 ans, Julien Tourtelot porte plusieurs maillots. Celui de footballeur à l'US Vimy en Nationale 3, la sixième divi [...]
Lire la suite ...

Portrait : Gregory Nocqs, agriculteur traileur
Agriculteur installé à Thiant, près de Valenciennes, Gregory Nocqs est un passionné de trail qui court pour le plais [...]
Lire la suite ...

Événement : à Tilloy-lès-Mofflaines, Terres en fête se prépare
Terres en fête débute vendredi prochain mais, depuis plusieurs semaines déjà, organisateurs et entreprises prestatai [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires