Votre météo par ville

Fin de la dérogation pour les petites unités de transformation de lapin et de volaille

08-01-2021

Brèves

Terre à terre

Les petites unités de transformation à la ferme de viande de lapin et de volailles commercialisant localement des petits volumes ne peuvent plus, depuis le 31 décembre 2020, déroger à l’obligation d’agrément sanitaire. La Commission européenne a en effet refuser de prolonger la dérogation dont bénéficiaient ces structures.

La France (avec le soutien de quelques États membres) avait demandé cet automne à Bruxelles le maintien de cette exemption affirmant que sans elle de nombreux ateliers de transformation locaux ne pourraient plus vendre leur production. En vain pour l’instant.

Dans une réponse à une question parlementaire donnée le 4 janvier, la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, rappelle que les éleveurs de volailles et de lapins peuvent continuer à abattre leurs animaux dans leur propre abattoir, sans être soumis aux règles d’hygiène fixées par le règlement.

Mais pour les préparations de viandes la dérogation avait été accordées à titre temporaire, les éleveurs disposant de 15 ans pour s’adapter. La Commission a vérifié la situation dans les États membres et, à l’exception de la France, la fin de la transition ne semble pas entraîner de conséquences significatives, souligne la commissaire.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Dunkerque-Port inaugure son terminal à destination de l’Irlande
La nouvelle ligne maritime Dunkerque-Irlande a été célébréeau terminal du port de Dunkerque lundi 11 octobre, en p [...]
Lire la suite ...

Édouard Chouteau veut décrocher l’étoile
Depuis juin 2020, Édouard Chouteau est le nouveau chef du restaurant La Laiterie à Lambersart (59). Amoureux des prod [...]
Lire la suite ...

Des agriculteurs excédés par les dégâts de sangliers
À l'initiative de la FDSEA du Pas-de-Calais, une rencontre a été organisée mercredi 6 octobre avec le directeur de [...]
Lire la suite ...

Abattoir de Valenciennes : « La sous-préfecture nous a posé un lapin »
La sous-préfecture de Valenciennes s’est engagée, jeudi 14 octobre, à entamer des discussions avec la direction [...]
Lire la suite ...

Elles croquent le sexisme à la ferme
La bande dessinée « Il est où le patron ? », réalisée par cinq paysannes et la dessinatrice Maud Bénézit, redo [...]
Lire la suite ...

Ces femmes qui font vivre le territoire
À l'occasion de la Journée internationale des femmes rurales ce 15 octobre, nous vous proposons de prendre des nouvel [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires