Votre météo par ville

22 000 exploitations laitières indemnisées pour avoir réduit leur production en avril

18-06-2020

Brèves

Terre à terre

« C’est un succès », se réjouit Thierry Roquefeuil, président de l’interprofession laitière, le Cniel. Il s’est exprimé le 16 juin 2020 sur le bilan du dispositif de réduction volontaire de la production de lait mis en place au mois d’avril.

Enveloppe de 15,28 millions d’€

Au total, 48 millions de litres de lait n’ont pas été produits et 22 000 exploitations laitières, soit 40% d’entre elles, seront indemnisées par l’interprofession pour leurs efforts. Cela représente un budget de 15,28 millions d’euros pour le Cniel. L’enveloppe initialement prévue était de 10 millions d’euros.

« Nous avons voulu aller au bout de notre décision », explique Thierry Roquefeuil. L’interprofession puisera donc dans ses réserves et assurera une « gestion plus serrée que ce qui avait était prévu pour 2020 ».

Crise sanitaire

Face à la crise du Covid-19, « nous voulions éviter de jeter du lait et de saturer les outils de transformation », alors que la collecte laitière connaît son pic annuel en avril, justifie-t-il.

Sécheresse

Dans sa note de conjoncture publiée le 16 juin 2020, Agreste fait état d’une baisse de la collecte laitière hexagonale de 0,7% en avril par rapport au même mois l’année précédente. « La sècheresse subie dans les grandes régions productrices a ralenti la pousse de l’herbe et réduit la production laitière », avance également la note.

Facebook Twitter LinkedIn Google Email
Rencontre avec Christian Huyghe, le directeur scientifique agriculture de l’Inrae
Originaire des Flandres, le directeur scientifique de l’Inrae Christian Huyghe fait le lien entre injonctions ét [...]
Lire la suite ...

Institut de Genech : les élèves formés au risque électrique
La MSA, RTE et Enedis sont intervenus à l’Institut agricole de Genech (59) mercredi 24 novembre pour sensibiliser [...]
Lire la suite ...

La chicorée : une boisson vintage ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d’une image désuète. Et pourtant, elle n’en reste p [...]
Lire la suite ...

Viande : Le logo rouge pour garantir le local et la qualité 
Agriviandes, société de transformation de viande basée à Haut-Lieu, dans l'Avesnois, vend sur le marché de la resta [...]
Lire la suite ...

La chicorée, une alliée pour affronter l’hiver 
Si la chicorée s'apprécie en boisson chaude, pour remplacer la café par exemple, elle peut aussi se consommer en d [...]
Lire la suite ...

Démodée, la chicorée ?
Traditionnelle boisson de la région, la chicorée souffre d'une image désuète. Mais la racine n'a pas dit son dernier [...]
Lire la suite ...

Au cœur des terres

#terresetterritoires